Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2009 → Infrastructures agricoles dans la vallée du fleuve Sénégal (Programme de Promotion du Partenariat Rizicole dans le Delta du fleuve Sénégal (3PRD))

2009

Infrastructures agricoles dans la vallée du fleuve Sénégal (Programme de Promotion du Partenariat Rizicole dans le Delta du fleuve Sénégal (3PRD))

Sénégal

Agence Française de Développement (AFD)

Pays : Sénégal

Secteur d’intervention  : Agriculture et sécurité alimentaire

Bénéficiaire  : République du Sénégal

Date d’octroi du financement  : 16/12/2009 Le projet pourra être considéré comme réellement en cours lorsque les équipes spécifiques seront désignées et installées (1er trimestre 2011).

Contenu du programme

D’une durée de 4 ans, le programme proposé serait articulé autour de 2 composantes majeures :

1. Une composante de constructions physiques : infrastructures structurantes et aménagements hvdro agricoles
1.1 . Cette composante comprend les actions de réhabilitation d’infrastructures hydrauliques (Gorom aval) et d’aménagement des chenaux secondaires pour la valorisation de périmètres irrigués. Ces infrastructures relèvent du financement public et se déclinent en sous composantes de travaux portant sur :la réhabilitation par (i) le recalibrage, le reprofilage en long d’un tronçon de 22 km du Gorom aval , entre la prise du canal de Krankaye et l’ouvrage vanné de Boundoum, pour améliorer l’hydraulicité (5 à 20 m3ls) et sécuriser l’irrigation de plus de 5000 ha à aménager, dont les 2500 ha, objet de ce programme., (ii) la réalisation des endiguements adéquats sur les deux rives pour le relèvement du plan d’eau et (iii) la réalisation des ouvrages de prises d’alimentation pour les chenaux d’amenée.
1.2. La réalisation et l’aménagement des réseaux secondaires d’alimentation et de drainage de 2500 ha de terres à raccorder à l’adducteur Gorom aval et à l’Emissaire du Delta (grand drain collecteur). Ces travaux d’infrastructures rendront possible l’implantation, dans la zone d’intervention duprogramme, de périmètres privés (entre 5 et 100 hectares)

2. Une composante d’appuis institutionnels aux différents acteurs impliqués dans la filière rizicole. Cette composante comprendrait la mise en place de moyens et de ressources humaines au niveau de la maîtrise d’oeuvre SAED, sous forme de compétences nationale et internationale nécessaires, destinés à I’ensemble des appuis aux acteurs de la filière et du programme.

Informations financières

Montant global du projet : 32 284 000,00 €
Financement (AFD) : 13 550 000,00 €
Forme de concours : SUBVENTION

Pour plus d’information sur le site de l’AFD (Agence Française de Développement)

Page publiée le 11 août 2012