Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2010 → MA-Modernization of Irrigated Agriculture in the Oum Er Rbia Basin (Morocco)

2010

MA-Modernization of Irrigated Agriculture in the Oum Er Rbia Basin (Morocco)

Maroc

Titre : MA-Modernization of Irrigated Agriculture in the Oum Er Rbia Basin (Morocco)

Pays : Maroc

Date d’approbation : 27-MAY-2010
Date de clôture : 30-JUN-2016

Type de produit : BIRD/IDA Association internationale de développement (IDA)

Emprunteur : GOVERNMENT OF MOROCCO

Agence d’exécution : MINISTRY OF AGRICULTURE AND MARINE FISHERIES

Description
Le Projet de conservation des ressources en eau de l’Oum Er Rbia au Maroc a pour objectif d’améliorer la gestion de l’eau dans ce bassin en renforçant les incitations fournies aux exploitants pour qu’ils améliorent l’efficacité de leurs techniques d’irrigation et aux municipalités et entreprises industrielles pour qu’elles traitent leurs eaux usées. Ses éventuels impacts négatifs sur l’environnement au cours des phases de construction et d’exploitation sont d’une ampleur et d’un niveau de gravité limités. Les activités entreprises au titre de ce projet consisteront pour l’essentiel à remplacer les canaux par des systèmes sous pression, ou à améliorer les systèmes sous pression existants, et elles ne sont donc pas censées avoir d’impacts irréversibles majeurs sur l’environnement ; au contraire, ces activités de modernisation/réhabilitation des systèmes et canaux d’irrigation existants devraient contribuer à générer des impacts positifs sur l’environnement, pour ce qui est surtout d’améliorer le service et de réduire les pertes en eau.

Les principaux effets négatifs susceptibles de résulter du projet sont de cinq ordres : 1) réduction de l’alimentation des nappes en eaux de drainage ; 2) augmentation de la teneur en sels des sols superficiels dans le voisinage immédiat des plantes suite à la réduction du lessivage ; 3) augmentation des concentrations des produits chimiques dans le voisinage immédiat des plantes suite à la réduction du lessivage ; 4) risque de favoriser la production au détriment de la sauvegarde et de la protection des ressources ; 5) risque de consommation supplémentaire d’énergie électrique par les agriculteurs pour la pressurisation des eaux en amont des parcelles.

Informations financières
International Bank For Reconstruction And Development : 70 millions de dollars EU
Borrower : 45,5 millions de dollars EU
Coût total du projet : 115.5 millions de dollars EU **

** Le coût total du projet inclut l’ensemble des financements provenant de la Banque mondiale et d’autres sources, et est exprimé en millions de dollars EU.

Banque Mondiale

Page publiée le 28 août 2012, mise à jour le 31 mai 2020