Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2009 → Programme de renforcement et d’équipement des collectivités locales (Sénégal)

2009

Programme de renforcement et d’équipement des collectivités locales (Sénégal)

Senegal

Pays : Sénégal

Date d’approbation : 18-JUL-2006

Date de clôture : 30-SEP-2013

Type de produit : BIRD/IDA Association internationale de développement (IDA)

Emprunteur : GOVERNMENT OF SENEGAL

Agence d’exécution : MINISTRY OF FINANCE/MINISTRY OF LOCAL GOVERNMENTS

Description

"Le Projet de renforcement et d’équipement des collectivités locales du Sénégal vise à : (a) renforcer la capacité des municipalités d’améliorer la mobilisation des ressources et la gestion municipale et urbaine ; et (b) accroître l’accès et la qualité de l’infrastructure et des services publics en zones urbaines. Le projet s’articule autour de trois composantes. La composante A « Développement institutionnel et renforcement des capacités » s’articulera autour de deux axes : (a) mise en œuvre du Programme d’ajustement municipal pour les collectivités locales [67 communes urbaines, la Communauté d’agglomération de Dakar (CADAK) et la Communauté d’agglomération de Rufisque (CAR)]. Le contenu de ces programmes sera détaillé dans chaque contrat de ville ainsi que dans deux contrats spécifiques pour la CADAK et la CAR ; et, (b) mesures et appui intersectoriels aux administrations publiques, aux ministères sélectionnés et à l’Agence de développement municipal (ADM). La composante B « Investissements physiques municipaux et intercommunaux » s’articulera autour de deux axes : (a) contrats municipaux pour la mise en œuvre de programmes d’investissements et d’entretien prioritaires ; et (b) projets intercommunaux plus importants pour l’agglomération de Dakar. Ce montant inclut les honoraires à verser à l’Agence de gestion des contrats. La composante C « Appui à la mise en œuvre, au suivi et à l’évaluation du projet » fournira le financement pour la mise en œuvre du projet, dont les coûts de personnel et fonctionnement, suivi et évaluation, et audits."

Informations financières

International Development Association (Ida) : 80 millions de dollars EU
France : French Agency For Development : 18 millions de dollars EU
Borrower : 59 millions de dollars EU
Coût total du projet : 157 millions de dollars EU **

** Le coût total du projet inclut l’ensemble des financements provenant de la Banque mondiale et d’autres sources, et est exprimé en millions de dollars EU.

Lien vers le site de la Banque Mondiale

Page publiée le 29 août 2012