Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Afrique de l’Ouest → Appui au Réseau des organisations paysannes et des producteurs agricoles de l’Afrique de l’Ouest (ROPPA) dans l’élaboration et la mise en œuvre de son dispositif de suivi-capitalisation

2010

Appui au Réseau des organisations paysannes et des producteurs agricoles de l’Afrique de l’Ouest (ROPPA) dans l’élaboration et la mise en œuvre de son dispositif de suivi-capitalisation

Afrique de l’Ouest

Titre : Appui au Réseau des organisations paysannes et des producteurs agricoles de l’Afrique de l’Ouest (ROPPA) dans l’élaboration et la mise en œuvre de son dispositif de suivi-capitalisation

Pays : Afrique de l’Ouest

Date de lancement : 03-12-2010
Date de clôture : 03-06-2011

Financement : Collectif Stratégies Alimentaires

Organisme d’exécution : Réseau des organisations paysannes et des producteurs agricoles de l’Afrique de l’Ouest (ROPPA)

Description
Le ROPPA est né de l’initiative des organisations paysannes de 10 pays de l’Afrique de l’Ouest (Bénin, Burkina, côte d’Ivoire, Gambie, Guinée, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et le Togo)
La mission du ROPPA est de « favoriser le développement des exploitations familiales et de l’agriculture paysanne tout en maîtrisant les politiques liées à la libéralisation des économies nationales et à la mondialisation des échanges commerciaux ».
Pour réaliser cette mission, le réseau régional s’est fixé les objectifs suivants : 1) Renforcer les capacités de ses membres ; 2) Mener des actions de plaidoyer et de lobbying pour influer sur les politiques agricoles et économiques et 3) Favoriser la transformation et la modernisation de l’exploitation familiale agricole

Objectifs :
Le projet envisage l’élaboration de sa stratégie de suivi et capitalisation de ses activités et celles des plates-formes nationales dont l’objectif est de permettre au ROPPA de poursuivre l’élaboration et la mise en œuvre de son dispositif intégré de suivi-capitalisation afin d’assurer une meilleure efficacité et efficience de la stratégie d’intervention du ROPPA.
La mise en place d’un tel système est pratiquement une condition imposée par l’ensemble des bailleurs pour continuer à financer le ROPPA. C’est pourquoi le système occupe une place primordiale dans le programme intérimaire et le plan quinquennal.
Le dispositif intégré de suivi – évaluation et capitalisation doit permettre de : a) Suivre, contrôler et analyser de manière continue les activités du ROPPA et en fournissant des éléments de preuve à travers des rapports et statistiques, b) Analyser en profondeur, comparer les réalisations effectives avec ce qui a été planifié à une période bien définie ou étapes importante (mi-parcours, ou à la fin d’un programme ou projet) des activités du ROPPA et c) Capitaliser (repérer, collecter, documenter, archiver et diffuser) les produits et expériences tirés de l’exécution des différents projets et programmes mais aussi ceux des plates-formes nationales.

Budget : € 68.684

Présentation (Agro-info net)

Page publiée le 1er septembre 2012, mise à jour le 31 mars 2018