Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Canada → Étude préliminaire du potentiel de multiplication par bouturage de l’Anogeissus Leiocarpus (DC) Guill. et Perr. au Mali : Influence de l’état physiologique des boutures et des régulateurs de croissance

Université Laval (2012)

Étude préliminaire du potentiel de multiplication par bouturage de l’Anogeissus Leiocarpus (DC) Guill. et Perr. au Mali : Influence de l’état physiologique des boutures et des régulateurs de croissance

Dembele, Issouf Célestin

Titre : Étude préliminaire du potentiel de multiplication par bouturage de l’Anogeissus Leiocarpus (DC) Guill. et Perr. au Mali : Influence de l’état physiologique des boutures et des régulateurs de croissance

Auteur : Dembele, Issouf Célestin

Université de soutenance : Université Laval

Grade : Maître ès sciences (M.Sc.) 2012

Résumé
Les graines de VAnogeissus leiocarpus ayant un très faible taux de germination, des essais ont été effectués au Mali afin de vérifier le potentiel d’enracinement des boutures de cette espèce. Vingt plants mères situés à Sho et à Katibougou ont été choisis et 20 boutures par plant ont été prélevées à quatre reprises au cours de l’année. Il s’agissait de boutures semiherbacées et semi-ligneuses pour les deux premiers prélèvements et de boutures ligneuses pour les deux autres. La base des boutures a été trempée dans une solution auxinique contenant 0, 1 000, 2 500 et 5 000 ppm d’AIB (acide indole butyrique) pour les deux premiers prélèvements, et dans une solution contenant 0, 2 500, 5 000 et 10 000 ppm d’AIB pour les deux autres. Elles ont ensuite été piquées dans un terreau et placées à l’extérieur dans une enceinte rudimentaire humide, protégée des radiations solaires et du vent. L’enracinement des boutures a été observé et mesuré après quatre mois. Un petit nombre de boutures prélevées en novembre et en mars se sont enracinées. Ces données montrent tout de même que les boutures de VAnogeissus leiocarpus possèdent un certain potentiel à s’enraciner. Il faudra, toutefois, mettre en place d’autres essais pour préciser avec soin les conditions les plus favorables au processus d’enracinement.

Présentation

Version intégrale (31 Mb)

Page publiée le 30 octobre 2012, mise à jour le 28 janvier 2018