Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Tunisie → Thèse soutenue → 2012 → Régulation de l’assimilation de l’azote minéral chez Arabidopsis en conditions de stress salin

Université de Tunis El Manar (2012)

Régulation de l’assimilation de l’azote minéral chez Arabidopsis en conditions de stress salin

Maaroufi Dguimi, Houda

Titre : Régulation de l’assimilation de l’azote minéral chez Arabidopsis en conditions de stress salin

Regulation of nitrogen assimilation in Arabidopsis under salt conditions

Auteur : Maaroufi Dguimi, Houda

Université de soutenance : Université de Tunis El Manar co tutelle Université de Paris-Sud

Grade : Doctorat : Biologie : Université de Tunis El Manar : 2012

Résumé
L’activité de croissance des plantes se trouve souvent limitée par les conditions contraignantes de l’environnement. La salinité du sol est l’une des majeures contraintes abiotiques qui ne cesse d’envahir les surfaces cultivés chaque année. Elle entraine chez les espèces glycophytes des perturbations d’ordre osmotique, nutritionnel et métaboliques. La nutrition et le métabolisme de l’azote minéral constituent des étapes primordiales dans la synthèse des acides aminés et des composés azotés indispensables chez les plantes. Par conséquent, l’étude de l’expression des enzymes impliquées dans l’assimilation d’azote telle que l’asparagine synthétase (AS, EC 6.3.5.4) chez l’arabette des dames (Arabidopsis thaliana) permet d’avancer nos connaissances sur la régulation transcriptionnelle du métabolisme azoté sous stress salin. Au cours des travaux de recherche entamés dans le cadre de cette thèse, un intérêt particulier est accordé au gène ASN2 chez Arabidopsis. Les résultats obtenus ont montré que la mutation ASN2 a accentué les effets du NaCl sur l’assimilation de l’ammonium. Le mutant asn2-1 se montre plus sensible au stress salin que le sauvage malgré que l’absence des transcrits du gène ASN2 est associé à une expression importante du gène ASN1. L’inhibition de l’activité glutamine synthétase (GS, EC 6.3.1.2), la faible activité aminatrice de la GDH (NADH-GDH, EC 1.4.1.2) sous stress salin ainsi que l’absence des transcrits ASN2 seraient à l’origine de l’accumulation de l’ammonium chez le mutant asn2-1. Toutefois, l’application exogène de l’ammonium nous a montré que l’action du NaCl sur l’expression de l’asparagine synthétase n’est pas directement liée à l’accumulation endogène d’ammonium. L’accumulation d’autres métabolites tels que l’asparagine, la glutamine et la glutamate pourrait être à l’origine des effets du sel sur l’expression des gènes ASN.

Mots Clés : Ammonium — Arabis thaliana — Glutamine — Sel — Assimilation d’ammonium — ASN — Arabidopsis Thaliana — Glutamine synthétase — Asparagines synthétase

Présentation : SUDOC

Page publiée le 8 avril 2013, mise à jour le 28 novembre 2019