Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Annonces → Annonces 2005 → Nouveau riz pour l’Afrique (NERICA) : 11 variétés supplémentaires

Avril 2005

Nouveau riz pour l’Afrique (NERICA) : 11 variétés supplémentaires

ADRAO - WARDA Centre du Riz pour l’Afrique

Nouveau riz pour l’Afrique (NERICA) : 11 variétés supplémentaires

- Le nombre de NERICA augmente : de nouvelles variétés nommées

  • Compte tenu de leur excellente performance et de leur grande popularité auprès des paysans, le Comité de nomination des variétés du Centre du riz pour l’Afrique (ADRAO) a nommé en mars 2005, 11 nouvelles variétés supplémentaires du Nouveau riz pour l’Afrique (NERICA).
  • Cela porte à 18 le total des variétés NERICA de plateau caractérisées et nommées par le Centre, y compris les sept premières variétés NERICA (NERICA 1 - 7) nommées en 2000. Toutes ces 18 variétés NERICA conviennent à l’écologie rizicole de plateau de l’Afrique subsaharienne.

- Le NERICA est le produit du croisement réussi par les chercheurs du Centre du riz pour l’Afrique des deux espèces de riz cultivé : Oryza sativa (l’espèce asiatique) et Oryza glaberrima (l’espèce africaine). Le nom NERICA est devenu une marque déposée en 2004.

- Le Centre a créé plusieurs centaines de lignées NERICA, ce qui a ouvert des trésors de ressources génétiques et augmenté la biodiversité du riz pour la communauté scientifique mondiale. Certains NERICA, y compris ces 18 variétés, combinent les meilleures caractéristiques des deux parents : rendements élevés du parent asiatique et capacité de réussir dans des conditions difficiles du parent africain.

- Les variétés NERICA nouvellement nommées ont été testées par le Centre du riz pour l’Afrique et les programmes nationaux du Burkina Faso, du Mali, du Congo-Brazzaville et du Kenya. Trois de ces variétés ont été homologuées au Burkina Faso et l’on s’attend à ce que les autres soient homologuées bientôt par les programmes nationaux de plusieurs pays africains.

- Pour en savoir plus

Page publiée le 11 avril 2005, mise à jour le 20 avril 2007