Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Maroc → Thèse soutenue → Systèmes de labour de conservation et qualité physique du sol en zone semi-aride marocaine (cas de la plaine de la Chaouia) : Recherche et approches anciennes et contemporaines

Université Chouaib Doukkali, El Jadida (2005)

Systèmes de labour de conservation et qualité physique du sol en zone semi-aride marocaine (cas de la plaine de la Chaouia) : Recherche et approches anciennes et contemporaines

Lahlou, Sabah

Titre : Systèmes de labour de conservation et qualité physique du sol en zone semi-aride marocaine (cas de la plaine de la Chaouia) : Recherche et approches anciennes et contemporaines

Auteur : Lahlou, Sabah

Université de soutenance : Université Chouaib Doukkali, Faculté des Sciences, El Jadida

Grade : Doctorat 2005

Résumé
L’introduction au cours de ces dernières années des systèmes de labour de conservation dans les pratiques agricoles au niveau de la station expérimentale de l’Institut National de la Recherche Agronomique de Settat au Maroc, avait comme but essentiel de pouvoir améliorer le rendement et conserver les ressources en eau surtout en milieu semi-aride. Ces nouvelles pratiques agricoles ont favorisé la conservation des ressources naturelles et la protection de l’environnement par rapport aux systèmes conventionnels de travail du sol. Le présent travail est une contribution à l’évaluation de l’impact du système semis direct sur la conservation des ressources naturelles et à l’étude des effets des techniques de labour et de la rotation céréalière sur les indicateurs physiques d’un sol argileux gonflant en zone semi-aride marocaine. Les indicateurs de la qualité physique du sol : stabilité structurale et porosité du sol ont été analysés respectivement par la méthode Kemper et Rosenau et la méthode de la porosimétrie au mercure. Nos résultats saillants, obtenus au cours de deux compagnes d’échantillonnage (1999 et 2000), sous deux types de travail du sol (semis direct et labour conventionnel) et sous les rotations céréalières Jachère-Blé, Blé-Blé et Jachère-Blé-Orge, montrent l’amélioration de la stabilité structurale et la porosité du sol sous le système semis direct par rapport au système conventionnel de travail du sol (Cover-Crop). Les facettes structurales du sol sont améliorées sous la rotation continue Blé-Blé. Une réduction de la Jachère chimique en faveur d’une intensification de la rotation céréalière, en régime de non travail du sol, améliore la porosité structurale du sol. Enfin, une quantification de l’indice de stabilité de différents sols de la plaine de la Chaouia est réalisée afin d’estimer leur degrè d’érodibilité. Ces données ne peuvent que compléter les recherches déjà conduites à travers le monde, en général, et au Maroc en particulier. L’établissement d’une base de données, à l’échelle régionale, est devenu nécessaire afin d’assurer le suivi de l’évolution et du changement de la qualité physique du sol selon la pratique agricole utilisée. Les approches interdisciplinaires scientifiques doivent accompagner les résultats de recherche qui montrent les grandes perspectives dans l’utilisation des systèmes de labour de conservation au Maroc et, conséquemment, en Afrique du Nord.

Mots clés : Physique du sol ; Semi-aride ; Système de labour de conservation ; Système semis direct ; Qualité du sol ; Stabilité structurale ; Porosité

Présentation (Toubk@l)

Page publiée le 25 mai 2013, mise à jour le 10 janvier 2018