Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1991 → SPATIALISATION DU BILAN HYDRIQUE. PROPAGATION DES ERREURS D’ESTIMATION DES CARACTERISTIQUES DU SOL AU TRAVERS DES MODELES DE BILAN HYDRIQUE. CAS DU BLE DUR D’HIVER

ENSA MONTPELLIER (1991)

SPATIALISATION DU BILAN HYDRIQUE. PROPAGATION DES ERREURS D’ESTIMATION DES CARACTERISTIQUES DU SOL AU TRAVERS DES MODELES DE BILAN HYDRIQUE. CAS DU BLE DUR D’HIVER

LEENHARDT, DELPHINE

Titre : SPATIALISATION DU BILAN HYDRIQUE. PROPAGATION DES ERREURS D’ESTIMATION DES CARACTERISTIQUES DU SOL AU TRAVERS DES MODELES DE BILAN HYDRIQUE. CAS DU BLE DUR D’HIVER

SPATIALIZATION OF WATER BALANCE. GROWTH OF ESTIMATION ERRORS OF THE CHARACTERISTICS OF SOIL THROUGH THE WATER BALANCE MODELS. CASE OF WINTER’S HARD WHEAT

Auteur : LEENHARDT, DELPHINE

Université de soutenance : ENSA MONTPELLIER

Grade : Doctorat : Sciences biologiques et fondamentales appliquées. 1991

Résumé _DANS UN CADRE OPERATIONNEL, PREVOIR LE BILAN HYDRIQUE EN UN POINT UNIQUE NE SUFFIT PAS : SA PRISE EN COMPTE SPATIALE S’AVERE TRES SOUVENT INDISPENSABLE. UN DES PROBLEMES CLE DE CETTE PREVISION EST LA PROPAGATION D’ERREUR AU SEIN DES MODELES DE SIMULATION. L’ERREUR GLOBALE AFFECTANT LE RESULTAT FINAL PEUT ETRE DECOMPOSEE EN FONCTION DE SES DIFFERENTES SOURCES. CETTE THESE SE FOCALISE SUR LA PROPAGATION DE L’UNE D’ELLES : L’ERREUR D’ESTIMATION SPATIALE DES DONNEES PEDOLOGIQUES. L’ESTIMATION SPATIALE DES DONNEES PEDOLOGIQUES EST FAITE A L’AIDE DE CARTES PEDOLOGIQUES TRADITIONNELLES. LA PROPAGATION D’ERREUR EST ANALYSEE POUR TROIS TYPES DE MODELES DE BILAN HYDRIQUE ET TROIS TYPES DE CARTES DES SOLS : SON CRITERE D’EVALUATION EST L’ERREUR QUADRATIQUE MOYENNE. ON MET AINSI EN EVIDENCE QUE LES CARTES CORRESPONDANT AUX NIVEAUX D’INVESTIGATION LES PLUS ELEVES AINSI QUE LE MODELE LE PLUS SIMPLE MINIMISENT L’ERREUR ETUDIEE. CETTE ERREUR EST TRES VARIABLE D’UNE UNITE CARTOGRAPHIQUE A UNE AUTRE MAIS RELATIVEMENT CONSTANTE ENTRE ANNEES CLIMATIQUES. EN DEFINITIVE, LA PREVISION DU BILAN HYDRIQUE A UNE ECHELLE REGIONALE NECESSITE DE CHOISIR LA MEILLEURE COMBINAISON ENTRE UN TYPE DE MODELE ET UN TYPE DE CARTE. POUR CELA, IL EST BIEN ENTENDU INDISPENSABLE DE PRENDRE EN COMPTE LES AUTRES SOURCES D’ERREUR : ERREUR DE STRUCTURE DES MODELES DE BILAN HYDRIQUE, ERREUR D’ESTIMATION SPATIALE DES VARIABLES CLIMATIQUES

Mots clés : AGRONOMIE, SCIENCES DU SOL ET PRODUCTION ; VEGETALE / SYLVICULTURE / PHYTOPATHOLOGIE, ZOOLOGIE AGRICOLE, PROTECTION CULTURE ET FORET BLE DUR D’HIVER/BILAN ; HYDRIQUE / MODELE / CARTOGRAPHIE / EVAPOTRANSPIRATION / CARTE PEDOLOGIQUE / PROPAGATION D’ERREUR

Présentation (SUDOC)

Page publiée le 5 novembre 2013, mise à jour le 7 janvier 2017