Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2009 → Identification et formalisation des pratiques de fertilisation azotée et d’irrigation du blé dur : conception d’un modèle de décision

Agrocampus-Ouest (Rennes) (2009)

Identification et formalisation des pratiques de fertilisation azotée et d’irrigation du blé dur : conception d’un modèle de décision

Bruzeau, Céline

Titre : Identification et formalisation des pratiques de fertilisation azotée et d’irrigation du blé dur : conception d’un modèle de décision

Auteur : Bruzeau, Céline

Organisme de soutenance : Agrocampus-Ouest (Rennes)

Grade : Ingénieur Agronome : Spécialisation Sciences des Productions Végétales Option Ingénierie des Agrosystèmes : 2009

Résumé
Le Blé dur (Triticum durum) est destiné à la production de semoules et de pâtes alimentaires. La fertilisation azotée et l’irrigation permettent d’atteindre les objectifs de production des agriculteurs (rendement et qualité). Ces opérations sont soumises à des contraintes importantes, imposant leur optimisation. L’objectif est d’identifier et de formaliser les pratiques mises en œuvre par les agriculteurs afin de construire un modèle de décision de gestion conjointe de la fertilisation azotée et de l’irrigation. Des enquêtes ont été réalisées chez 30 agriculteurs dans les 5 régions de production du blé dur en France afin d’identifier les pratiques et leurs déterminants. Nous avons mis en évidence 3 stratégies d’irrigation du blé dur sur les exploitations : irrigation d’appoint, irrigation d’assurance, irrigation de survie. La gestion conjointe de l’irrigation et la fertilisation dépend des stratégies d’irrigation. Le modèle décisionnel obtenu se présente sous la forme de règles de décision. Il s’applique à l’échelle parcellaire pour la fertilisation azotée et à l’échelle de la sole de blé dur irrigable pour l’irrigation. Il se structure en séquences décisionnelles successives. Nous distinguons deux unités temporelles : la planification (choix du fractionnement, de l’engrais azoté, des doses d’apport ; de la période d’irrigation et du nombre de tours d’eau) et le pilotage (choix du déclenchement des apports et organisation des tours d’eau) des opérations. Les processus concernant le pilotage sont dynamiques, ils sont représentés sous la forme d’un diagramme d’activité. Ce modèle est destiné au couplage avec un modèle biophysique pour la conception d’un modèle biodécisionnel et la proposition de stratégies de conduite de l’irrigation et de la fertilisation du blé dur.

Mots clés : Décision multicritère ; Engrais azotés ; Cultures irriguées ; Blé dur

Présentation (SUDOC)

Page publiée le 5 novembre 2013, mise à jour le 26 décembre 2017