Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2012 → Etude Géochimique Et Minéralogique Des Chotts De La Région D’el Hadjira

Université Kasdi Merbah Ouargla (2012)

Etude Géochimique Et Minéralogique Des Chotts De La Région D’el Hadjira

LAMINI, Abdellah

Titre : Etude Géochimique Et Minéralogique Des Chotts De La Région D’el Hadjira

Auteur : LAMINI, Abdellah

Université de soutenance : Université Kasdi Merbah Ouargla

Grade : Magister Géologie Géochimie de surface 2012

Résumé
L’eau est une source essentielle et permanant pour le développement durable. Il’ est indispensable pour la protection des organismes de toutes sortes les animaux, végétaux, et les biosphères Chott Baghdad est située dans sahara septentrional Algérien. Il’ est de 31m au dessus de niveau de la mer. Le climat dans cette zone a un changement remarquable avec long période de sécheresse au la température maximale peut atteindre les 45°C. La sécheresse influence dans les caractéristiques de l’eau de la nappe phréatique et les eaux Sallé de sebkha ce qui est considéré parmi les grands problèmes dans ces zones sèche et aride. La présence des roches évaporitiques est remarquable tel que gypse, l’halite, sulfates,… etc. Les caractéristiques géologiques et gîtologiques des dépôts évaporitiques du bassin de Baghdad, laissent apparaître une évolution de ce dernier en un système de petites lagunes fermées, ou se concentrent des saumures riche en Ions SO 4 2- , Ca 2+ , Na + , Cl et sous l’effet de l’évaporation engendre la précipitation de gypse et de sel gemme. L’objectif de ce genre d’étude est de faire une simulation d’évolution géochimique des formations évaporitiques déposés durant un cycle géochimique , puis comparé avec celle obtenu en laboratoire (DRX) Suite à l’analyse de la situation actuelle des saumures et de son environnement, un programme d’action a été conçu pour mener un suivi des variations temporelles, en fonction de la lithologie et des facteurs climatiques. Nous avons ainsi pu étudier l’évolution des paramètres hydrodynamiques et physicochimiques au cours de un cycle géochimique (depuis janvier jusqu’à décembre 2011). Différent méthodes d’analyses ont été effectué (titration, Emission de flamme, spectrophotométrie). Les conclusions qui sont obtenus : * Chlore est sodium sont évoluées en diminution à la fin de cycle. * Bicarbonates, Potassium et Magnésium sont augmenté au début de cycle puis diminue à la fin de cycle géochimique. * Calcium est pratiquement stable par rapport aux autres éléments majeurs * Donc les phases de précipitation est come suite : L’halite, gypse avec carbonate de calcium, anydrite, epsomite. -

Mots clés : Hydrochimie, hydrogéologie, sebkha, les évaporites.

Présentation

Version intégrale (5,07 Mb)

Page publiée le 17 novembre 2013, mise à jour le 28 septembre 2018