Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2010 → Effet du stress salin sur quelques paramètres phoenologiques (biométrie, anatomie) et nutritionnels de l’Atriplex en vue d’une valorisation agronomique

Université Kasdi Merbah de Ouargla (2010)

Effet du stress salin sur quelques paramètres phoenologiques (biométrie, anatomie) et nutritionnels de l’Atriplex en vue d’une valorisation agronomique

BABA SIDI-KACI, Safia

Titre : Effet du stress salin sur quelques paramètres phoenologiques (biométrie, anatomie) et nutritionnels de l’Atriplex en vue d’une valorisation agronomique

Auteur : BABA SIDI-KACI Safia

Université de soutenance : Université Kasdi Merbah Ouargla

Grade : MAGISTER Spécialité : Agronomie Saharienne 2010

Résumé
L’impact de la salinité, appliquée durant une semaine à l’aide de sels combinés NaCl+CaCl2 (400 et 600 méq) et de l’eau de mer (50% et 100%), a été étudié chez deux espèces de jeunes plants d’Atriplex à savoir Atriplex halimus L. et Atriplex canescens (Pursh) Nutt. L’aspect biométrique, anatomique et nutritionnel ont été retenus comme étant des indices probables de tolérance au stress salin. Nous avons comparé les modifications entre les plantes témoins et celles stressées. Ainsi, au niveau de la racine, par la mesure de la langueur et du volume racinaire, l’anatomie de la tige et la de racine ainsi que par l’analyse des teneurs en sodium, en potassium et en calcium au niveau des feuilles, des tiges et des racines. Les résultats font apparaître une variabilité de l’action de stress salin selon l’espèce, l’organe, la nature et la concentration du traitement salin. La croissance racinaire en longueur et en volume n’est pas atteinte par le stress salin. La structure anatomique des racines et des tiges traitées n’a montré aucune anomalie significative. Les seuls changements au niveau des tiges chez les deux espèces d’Atriplex, sont marqués par la diminution de la taille des cellules parenchymateuses, ainsi que celui du diamètre des vaisseaux de xylème et l’augmentation de leur nombre, sous l’action des sels combinés (600 méq de NaCl+ CaCl2) et de l’eau de mer pure. Au niveau de coupes anatomiques des racines Atriplex halimus arrosées aux sels combinés (600 méq de NaCl+ CaCl2) et à l’eau de mer pure, le seul changement observé concerne la diminution du diamètre des vaisseaux de xylème et l’augmentation de leur nombre. De plus, la salinité a provoqué des variations de teneurs de quelques cations. Ainsi, l’accumulation du sodium est hautement significative par rapport aux témoins, chez les feuilles des plantes d’Atriplex halimus traitées 400 méq de NaCl+CaCl2 et celles d’Atriplex canescens stressées à l’eau de mer 50%, l’accumulation de ce cation est non significative. Concernant le K+, les deux espèces réagissent différemment, la teneur en K+ diminue au niveau des feuilles d’Atriplex halimus lorsque l’intensité du stress augmente, l’inverse est observé au niveau des feuilles d’Atriplex canescens. En ce qui concerne le calcium, l’effet du stress est hautement significatif sur l’accumulation de Ca++ au niveau des feuilles des deux espèces sous le traitement salin de NaCl+CaCl2 à 600 méq, et au niveau des tiges d’Atriplex halimus sous le même traitement à 400 méq et 600 méq.

Mots clés : Atriplex, stress salin, biométrie, anatomie, nutrition minérale.

Version intégrale

Page publiée le 18 novembre 2013, mise à jour le 25 août 2017