Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → COMPORTEMENT MECANIQUE DES SOLS FINS Application à la valorisation des sédiments de barrages en technique routière

Université Abou Bekr Belkaid Tlemcen (2012)

COMPORTEMENT MECANIQUE DES SOLS FINS Application à la valorisation des sédiments de barrages en technique routière

BOURABAH, Maghnia Asmahane

Titre : COMPORTEMENT MECANIQUE DES SOLS FINS Application à la valorisation des sédiments de barrages en technique routière

Auteur : BOURABAH, Maghnia Asmahane

Université de soutenance : Université Abou Bekr Belkaid Tlemcen

Grade : Doctorat LMD 2012

Résumé
L’Afrique du nord détient actuellement environ 230 barrages d’une capacité totale de 23 km3. Environ 125 hm3 de sédiments se déposent annuellement au fond de ces barrages, avec par ordre d’importance décroissante : le Maroc avec 65 hm3, l’Algérie avec 32 hm3 et la Tunisie avec 25 hm3. Ainsi, plus de 30 millions de m3 de sédiments se déposent annuellement au niveau des 52 grandes retenues de barrages de l’Algérie dont une quinzaine sont gravement menacés par ce phénomène d’envasement où le dévasement par dragage est devenu aujourd’hui une option inévitable pour prolonger leur durée de vie. Cependant les quantités de sédiments évacuées par les opérations de dragage et déposées à l’aval de l’ouvrage peuvent conduire à long terme à la pollution du milieu rural. Pour cela, la récupération et la réutilisation de ces sédiments devraient permettre à moyen terme sa valorisation dans le domaine du Génie Civil : Technique routière, fabrication de brique et coulis de comblement de réseaux. L’objectif de ce travail de recherche est de proposer des solutions pour le traitement des sédiments de dragage en vue de les utiliser comme constituant dans les couches d’assise de structures routières. Une étude approfondie de leurs propriétés physico-chimiques et minéralogiques et de leurs caractéristiques mécaniques a été ainsi réalisée, afin de définir les paramètres pertinents influençant les propriétés hydro-mécaniques recherchées. Cette étude a permis de mettre en avant le rôle important des matières organiques sur la matrice granulaire et de proposer des traitements à l’aide d’une correction granulométrique par ajout de matériaux granulaires et/ou par ajout de liants, et ce en respectant le guide technique GTR(LCPC-SETRA, 2000) et GTS (LCPC-SETRA, 2000). Un plan d’expérience a permis ainsi de définir des formulations de mélanges à différents pourcentages de sédiment dragué, de matériaux granulaires et de liants, avec comme objectif la proposition d’un matériau traité économiquement compétitif et facile à mettre en oeuvre in situ. Une alternative à ce traitement aux liants consiste à réaliser un matériau composé du sédiment dragué renforcé par géotextiles. La granulométrie du sédiment pouvant au préalable être améliorée par ajout de matériau granulaire. Les résultats montrent une amélioration appréciable des caractéristiques mécaniques, en particulier en terme d’angle de frottement. Ces travaux de recherche ont été réalisée dans le cadre de partenariats entre le laboratoire EOLE de l’université de Tlemcen, le laboratoire Ondes et Milieux Complexes (LOMC, UMR 6294, CNRS-Université du Havre) et la société Afitex-Algérie Spa.

Mots clés : sédiments de dragage ; valorisation ; traitement ; géotextile ; technique routière ; barrages  ; drainage-humidification ; essais triaxiaux

Présentation

Version intégrale (125,31 Mb)

Page publiée le 20 novembre 2013, mise à jour le 14 avril 2018