Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2011 → EFFETS ANTIOXYDANTS ET IMMUNOMODULATEURS D’UNE PLANTEMEDICINALE NORD AFRICAINE, ZIZYPHUS LOTUS L. (SEDRA) : ETUDE DES DIFFERENTS EXTRAITS

Université Abou Bekr Belkaid Tlemcen (2011)

EFFETS ANTIOXYDANTS ET IMMUNOMODULATEURS D’UNE PLANTEMEDICINALE NORD AFRICAINE, ZIZYPHUS LOTUS L. (SEDRA) : ETUDE DES DIFFERENTS EXTRAITS

BENAMMAR, Chahid Elhocine

Titre : EFFETS ANTIOXYDANTS ET IMMUNOMODULATEURS D’UNE PLANTEMEDICINALE NORD AFRICAINE, ZIZYPHUS LOTUS L. (SEDRA) : ETUDE DES DIFFERENTS EXTRAITS

Auteur : BENAMMAR, Chahid Elhocine

Université de soutenance : Université Abou Bekr Belkaid Tlemcen

Grade : Doctorat 2011

Description
Ce travail vise la valorisation du jujubier, une plante de la flore de larégion de Tlemcen,utilisée en médecine traditionnelle. Cela permettra de relier les éléments d’informations apportés parles ethnobotanistes aux effets physiologiques observés par les biologistes
Comme nous ne disposons d’aucune étude qui différencie l’activité biologique des différentes parties de la plante, on a choisis de mener notre étude de front en utilisant les 5parties de Zizyphus lotusL : les feuilles, la racine, le noyau, la tige et la pulpe. Ainsi nous avons effectué deux études une première in vitro et qui constitue la première partie de la thèse et la secondein vivop résentée dans la deuxième partie de la thèse. Première partie de thèse étude in vitro :Comme on s’était intéressé au pouvoir antioxydant et immunomodulateur deZizyphuslotusL. Nous avons procédé comme suit :1)nous avons préparé les extraits aqueux des différentes parties, pour cela nous avons effectué une décoction (100 g plante /500ml)5et une lyophilisation du surnageant après l’avoir filtré2) nous avons analysé et quantifié les vitamines antioxydantes (vitamines A, E et C) etl es acides gras dans les différentes parties de la plante3) nous avons étudié in vitro le pouvoir antioxydant des différentes parties de ZizyphuslotusL. Le principe est d’évaluer la protection de la lyse des globules rouges, en présence deradicaux libres, par les extraits de Zizyphus lotusL. en référence un standard dérivé de la vit Equi est le trolox (6-hydroxy-2,5,7,8-tetramethylchroman-2-carboxylic acid )4) comme le diabète est associé à une altération du système immunitaire nous avons évalué l’effet immunomodulateur deZizyphus lotusL. Pour cela nous avons évalué l’effet de sdifférentes parties de Zizyphus lotusL. sur la prolifération cellulaire T et sur l’expression de l’ARNm de l’IL2. IL2 est cruciale pour la prolifération cellulaire immunitaire T.Nous avons utilisé comme modèle les cellules T humaines les cellules Jurkat, une lignée cellulaire classiquement utilisée pour étudier le fonctionnement des lymphocytes T humaine sinvitro.Deuxième partie de thèse, étude in vitro :Dans cette étude nous nous sommes intéressés à l’effet antidiabétique et antioxydant des différentes parties de la plante. Pour ce faire nous avons rendu des rats Wistar diabétiques pa rinjection de la streptozotocyne (STZ) puis on les a gavés avec les extraits aqueux des différentes parties de la plante Ziziphus lotusL. pendant trois semaines. Comme nous avons observé que seuls les extraits de tige et pulpe diminuent la glycémie, nous nous somme intéressé par la suite uniquement à ces deux parties de la plante. Nous avons étudié les paramètres liées au diabète :1- Nous avonsévalué l’effet des extraits deZizyphus lotusL sut la glycémie,2-Nous avons évalué l’effet des extraits de ZizyphuslotusLsur le statut antioxydantglobal du plasma (test ORAC, KRL),3-Nous avons évalué l’effets des extrait deZizyphuslotusL sur la concentration desvitamines antioxydantes plasmatiques (vitamines plasmatiques A, E et C), et surl’activité des enzymes antioxydantes (superoxyde dimutase cytosolique (Cu/Zn-SOD),catalase, glutathion peroxydase (GSH-Px), glutathion réductase (GSSH-Red), dans lesglobules rouges ainsi que dans certains tissus comme le foie et pancréas. Nous avonségalement mesuré le glutathion dans ces organes

Mots clés : Zizyphus lotus L ; Streptozotocine ; diabète ; système immunitaire

Version intégrale (DocPlayer)

Page publiée le 20 novembre 2013, mise à jour le 12 avril 2018