Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2008 → Les retenues collinaires : évaluation et analyse des facteurs biophysiques et socio-économiques pour le choix de site d’implantation

Université Aboubeker Belkaid de Tlemcen (2008)

Les retenues collinaires : évaluation et analyse des facteurs biophysiques et socio-économiques pour le choix de site d’implantation

Kretel, Fatiha

Titre : Les retenues collinaires : évaluation et analyse des facteurs biophysiques et socio-économiques pour le choix de site d’implantation

Auteur : Kretel, Fatiha

Université de soutenance : Université Aboubeker Belkaid de Tlemcen

Grade : Magister 2008

Résumé
L’Algérie se trouve dans une région du monde les plus défavorisée en matière de disponibilités hydriques. Face à l’explosion démographique et à la sécheresses et vue les conditions topographiques qui ne permettent pas toujours l’implantation de grands barrages, l’Algérie a adopté un vaste programme de petits barrages et de retenues collinaires pour la mobilisation des ressources en eau afin de combler le déficit. Plus d’un millier de petites retenues ont été construites. Les opinions restent on cour partagées entre la réussite et l’échec de ces aménagements. La wilaya de Tlemcen a bénéficie de ce programme par la réalisation de 77 retenues collinaires. Pour cerner au mieux l’essentiel des questions soulevées au sujet de ces ouvrages une analyse plus détaillée sur les facteurs bio-physique et socio-économique d’un échantillon de ces retenues a été réalisée sur différentes zones de la wilaya de Tlemcen. Le bilan sur ces ouvrages a montres que la majorité de ces retenues sont envasée et dégradé et que les facteurs tels le climat et le relief favorisent l’implantation et le développement de ces ouvrages. Par contre, d’autres facteurs constituent des contraintes comme la lithologie et la couverture végétale. L’analyse montre que ce programme n’a pas bénéficie de la rigueur nécessaire quant à leur mise en œuvre. La décision administrative trop hâtive de construction a souvent pris le pas sur les études de faisabilité. Il ressort de cette analyse que des ouvrages présentent certaines lacunes

Mots clés : Ressource en eau ; Retenues collinaires ; Facteur bio-physique ; Facteur socio-économique ; Gestion ; Tlemcen

Présentation (CERIST)

Page publiée le 9 décembre 2013, mise à jour le 1er octobre 2018