Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2010 → Etude comparative du comportement éco-physiologique de quelques espèces d’Atriplex en conditions naturelles et contrôlées (salinité et froid)

Université d’Oran - Sénia (2010)

Etude comparative du comportement éco-physiologique de quelques espèces d’Atriplex en conditions naturelles et contrôlées (salinité et froid)

AOUISSAT Miloud

Titre : Etude comparative du comportement éco-physiologique de quelques espèces d’Atriplex en conditions naturelles et contrôlées (salinité et froid)

Auteur : AOUISSAT Miloud

Université de soutenance : Université d’Oran - Sénia

Grade : Doctorat 2010

Résumé
Le Genre Atriplex (chénopodiaceae) est le plus dominant dans plusieurs régions arides et semiarides du monde, particulièrement dans les zones où se combine la salinité élevée des sols avec l’aridité l’espèce Atriplex halimus L. est très répandue dans le Bassin Méditerranéen. Cette espèce a un grand intérêt en raison de sa tolérance aux stress environnementaux et son utilisation comme arbuste fourrager dans les régions arides et semi-arides. Elle est subdivisée en deux sous-espèces ; halimus (diploïde, 2n = 2x = 18) et schweinfurthii (tétraploïde, 2n = 4x = 36). Par contre Atriplex canescens est une espèce originaire des USA et introduite en Algérie à partir des années 1980. Nous avons recherché à déterminer l’estimation du contenu en ADN nucléaire par la cytométrie de flux pour nous fixer sur le niveau de ploïdie par cette technique rapide ainsi que les effets de la tolérance au froid, à la salinité et leur interaction sur des populations algériennes d’Atriplex halimus et Atriplex canescens de différentes provenances selon un transect d’altitude (Nord-Atlas saharien).

Mots clés : Atriplex ; Diploïdie ; Froid ; Salinité ; Stress.

Annonce

Version intégrale

Page publiée le 10 décembre 2013, mise à jour le 31 août 2018