Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2011 → L’efficacité du périmètre d’irrigation de Sedrata et de Zouabi dans le développement Wilaya de Souk-Ahras

Université Badji Moktar de Annaba (2011)

L’efficacité du périmètre d’irrigation de Sedrata et de Zouabi dans le développement Wilaya de Souk-Ahras

Gasmallah Nadjette

Titre : L’efficacité du périmètre d’irrigation de Sedrata et de Zouabi dans le développement Wilaya de Souk-Ahras

Auteur : Gasmallah Nadjette

Université de soutenance : Université Badji Moktar de Annaba

Grade : Magister 2011

Résumé
Le futur périmètre irrigué de Sedrata et de Zouabi fait partie du grand périmètre irrigué de Ksar S’bahi appartenant à l’ensemble des hauts plateaux situé au Nord-Est de l’Algérie, a fait l’objet d’aménagements hydro-agricole. Ces derniers sont directement et entièrement financés par l’Etat. Le périmètre est conçu pour remplacer les cultures céréalières par des cultures maraichères et fruitières dites cultures de hautes valeurs économiques, dans le but est d’améliorer les revenus des agriculteurs dans la zone et de créer de l’emploi. Comme tout projet de création de périmètre d’irrigation, notre périmètre a subie de large étude mené par un bureau d’étude étranger yougoslave, les études ont permis de déterminer les potentialités en sol et en eau, tout en évaluant la capacité du barrage Foum ElKanga à irriguer des terres délimitées comme apte à l’irrigation ainsi que les aptitudes culturales vis-à-vis à l’irrigation. L’objectif de cette étude est d’estimer l’efficacité du future périmètre d’irrigation à atteindre les objectives pour lesquelles est conçue, afin de déterminer les lignes et les facteurs de blocage de la durabilité du périmètre comme un système de production. Sur la base des résultats de l’enquête réalisée auprès des exploitants agricoles sur la zone du future périmètre irrigué, une analyse socio-économique de l’état actuelle a été effectuée, elle nous a permis de déterminer les facteurs limitant des exploitations par rapport aux facteurs de production (la terre, la main d’œuvre…etc.) afin de déterminer les possibilités potentielles des exploitations agricoles dans de futures conditions, changées de production. L’idée de changer la vocation céréalière par les cultures maraîchères trouve une faible réponse, l’agriculteur considère l’irrigation comme un moyen de lutte contre les alias climatiques de la région, qui influent les rendements céréalière. L’étude montre que dans la plus part des cas l’efficacité est faible, donc une situation future du périmètre identique a celle qui existe.

Mots clés : périmètre d’irrigation, analyse socio-économique, efficacité, facteurs militants.

Catalogue Collectif Algérie

Version intégrale

Page publiée le 11 décembre 2013, mise à jour le 27 octobre 2018