Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Maroc → Thèse soutenue → Analyse de la diversité agro-physiologique d’écotypes locaux de certaines légumineuses fourragères annuelles et recherche de potentialités liées au stress salin

Université Mohammed V - Agdal (2013)

Analyse de la diversité agro-physiologique d’écotypes locaux de certaines légumineuses fourragères annuelles et recherche de potentialités liées au stress salin

Bennani Kawtar

Titre : Analyse de la diversité agro-physiologique d’écotypes locaux de certaines légumineuses fourragères annuelles et recherche de potentialités liées au stress salin

Auteur : Bennani Kawtar

Université de soutenance : Université Mohammed V - Agdal

Grade : Doctorat Biologie 2013

Résumé
En vue de développer de nouvelles variétés fourragères appartenant au genre Trifolium et Lotus, à partir d’écotypes locaux, l’évaluation du matériel végétal issu d’une collecte dans différentes régions du Maroc, a été entreprise. Les données climatiques et édaphiques des sites de collecte, ont servi de base à l’étude de la distribution des écotypes testés. Les résultats ont montré la prédominance de T. isthmocarpum et L. ornithopodioides vu leur large spectre d’adaptation. Ils ont montré des performances agronomiques similaires à la variété commerciale Paradana. L’étude de la germination sous stress salin a été utilisée comme test préliminaire de la tolérance à la salinité. Elle s’est avérée confirmée aux stades ultérieurs à l’exception de T. cherleri. Cette espèce a manifesté des taux de germination élevés sur 137 mM (NaCl) avec une faible réduction de germination (<50%) sur 220 mM. D’un point de vue physiologique, on a pu mettre en évidence le mécanisme de tolérance adopté pour chaque espèce. Les espèces T. isthmocarpum et T. scabrum ont développé un système d’exclusion de Cl- comme mécanisme de tolérance au sel à côté d’une bonne sélectivité du potassium vu leur rapport K+/ Na+ élevé et voisin de 1 sur 220 mM. T. isthmocarpum a montré une tolérance supérieure à la variété commerciale Paradana. L’interaction écotype-milieu a montré une corrélation positive entre les résultats obtenus sous serre et ceux en plein champ, particulièrement chez des écotypes de T. isthmocarpum. Un screening sur la base de substances anti-nutritionnelles (phytoestrogènes) est nécessaire pour aboutir à une véritable variété commerciale.

Mots clés : Agro-physiologie - Ecotype local - Trifolium spp - Lotus spp – Salinité - Phytoestrogène

Présentation (Toubk@l)

Version intégrale (4,01 Mb)

Page publiée le 18 décembre 2013, mise à jour le 4 janvier 2018