Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → DES ou DESA → Etude de l’effet de la fertilisation azotée sur le rendement et la qualité technologique du tournesol (région de Meknès)

Université Moulay Ismail, Meknès (1993)

Etude de l’effet de la fertilisation azotée sur le rendement et la qualité technologique du tournesol (région de Meknès)

Oudija, Fatiha

Titre : Etude de l’effet de la fertilisation azotée sur le rendement et la qualité technologique du tournesol (région de Meknès)

Auteur : Oudija, Fatiha

Université de soutenance : Université Moulay Ismail, Meknès

Grade : DES ou DESA 1993

Résumé
L’objectif de ce travail est d’étudier l’effet de la fertilisation azotée sur le rendement grain et la teneur en huile chez le tournesol (Hélianthus annuus L.) et de voir l’effet exercé par les résidus de récolte de tournesol sur la culture de blé. Concernant la première partie, six traitements d’azote ont été appliqués en jouant sur la dose et le stade d’apport d’azote. Les doses utilisées sont : 30, 60, 90 et 120 unités d’azote par hectare (les doses 60, 90, 120 unités sont soit fractionnées en deux soit portées en totalité au semis). Le dispositif expérimental utilisé était en blocs aléatoires complets avec quatre répétitions. Le tournesol a répondu positivement à l’apport d’azote. En effet, les résultats obtenus montrent que l’apport d’azote pendant la phase de forte croissance de la plante a permis une amélioration du rendement grain, du poids 1000 grains et du nombre d’akènes pleins : composantes déterminent le rendement. Quant à la biomasse aérienne à la récolte, l’augmentation de la dose d’azote a agit positivement sur ce paramètre. L’apport fractionné d’azote n’a permis que l’accroissement de la teneur en protéines. L’application de l’azote pendant la phase de semis assure une meilleure amélioration de tous les paramètres et donc un accroissement du rendement grain et de la teneur en huile. Ainsi, les meilleures performances découlent du traitement 60 unités d’azote : c’est la dose optimum économique. L’élaboration du rendement grain dépend principalement de deux paramètres à savoir la durée d’action de la surface foliaire et l’aptitude physiologique à une meilleure distribution des assimilats photosynthétiques en faveur du grain. Concernant l’effet exercé par les résidus du tournesol sur la culture de blé, nous avons noté un effet dépressif exercé par la culture de tournesol sur le blé. Cet effet est dû principalement à l’accumulation de résidus de récolte de tournesol (racines et tiges) dans le sol. Cette inhibition de la croissance des plantes de blé est causée en une très grande partie par les composés phénoliques contenus dans les résidus de récolte de tournesol

Mots clés : Fertilisation azotée ; Qualité technologique ; Tournesol ; Hélianthus annuus ; Maroc

Présentation (Toubk@l)

Page publiée le 22 décembre 2013, mise à jour le 13 janvier 2018