Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → DES ou DESA → Etude expérimentale et in situ de l’influence de la salinité et de la température sur l’autoécologie de la population d’Arctodiaptomus salinus ( Crustacea, Copepoda ) du marais temporaire Salé, la Sebkha Zima ( Maroc )

Université Cadi Ayyad Marrakech (1994)

Etude expérimentale et in situ de l’influence de la salinité et de la température sur l’autoécologie de la population d’Arctodiaptomus salinus ( Crustacea, Copepoda ) du marais temporaire Salé, la Sebkha Zima ( Maroc )

Rokneddine, Aïcha

Titre : Etude expérimentale et in situ de l’influence de la salinité et de la température sur l’autoécologie de la population d’Arctodiaptomus salinus ( Crustacea, Copepoda ) du marais temporaire Salé, la Sebkha Zima ( Maroc )

Auteur : Rokneddine, Aïcha

Université de soutenance : Université Cadi Ayyad, Faculté des Sciences - Semlalia, Marrakech

Grade : DES ou DESA 1994

Résumé
Le présent travail concerne l’étude expérimentale et in situ de l’influence de la salinité et de la température sur auto écologie de la population d’Arctodiaptomus du marais temporaire salé " la Sebkha Zima". Cette étude est basée sur un suivi de quatre cycles hydrologiques (bimensuel ou quotidien), au niveau de quatre stations présentant des salinités et des temps de mise en eau différents, épaulé d’une étude expérimentale. Il en ressort qu’au niveau de la première partie : - Le milieu étudié se caractérise par une grande variabilité des principaux facteurs qui régissent la vie aquatique. - L’évolution de ces paramètres se résout par l’installation d’une faune peu diversifiée et une succession de dominances des espèces présentes. Parmi les principaux résultats acquis au niveau de la troisième et quatrième partie, on constate chez Arctodiaptomus salinus : - L’existence d’un intervalle restreint de température ou de la salinité où l’espèce vit aisément (longévité et taux de survie élevés), d’un intervalle plus large où l’espèce vit difficilement dont les limites correspondent aux limites de tolérances de l’espèce. - Que le cannibalisme est le principal facteur de mortalité des Nauplii à espèce et à nourriture limités. - L’espèce présente deux générations au niveau de la station "FE" et une seule génération au niveau des stations "FS" et "LZ". Ce nombre de générations dépend en grande partie des deux facteurs mésologiques à savoir la température et la salinité. - A basses températures l’augmentation de la salinité est à l’origine d’un allongement du temps de développement et d’une augmentation des tailles moyennes des différents stades évolutifs. - Des corrélations positives entre les dimensions des femelles ovigères, le nombre d’œufs et la taille du sac ovigère, toujours en rapport avec les facteurs du milieu sont observées. - Une gamme de température d’éclosion des œufs de durée plus large que celle des œufs immédiats.

Mots clés : Salinité ; Température ; Autoécologie ; Arctodiaptomus salinus ; Crustacea ; Copepoda ; Marais temporaire Salé ; Sebkha Zima ; Maroc

Présentation (Toubk@l)

Page publiée le 23 décembre 2013, mise à jour le 13 janvier 2018