Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1981 → QUELQUES ASPECTS ECOPHYSIOLOGIQUES DES MODES DE REPONSE DES PLANTES SUPERIEURES A LA SECHERESSE ATMOSPHERIQUE : TRANSPIRATION, PHOTOSYNTHESE, RESPIRATION

Université Paris 7 (1981)

QUELQUES ASPECTS ECOPHYSIOLOGIQUES DES MODES DE REPONSE DES PLANTES SUPERIEURES A LA SECHERESSE ATMOSPHERIQUE : TRANSPIRATION, PHOTOSYNTHESE, RESPIRATION

AHO, NESTOR

Titre : QUELQUES ASPECTS ECOPHYSIOLOGIQUES DES MODES DE REPONSE DES PLANTES SUPERIEURES A LA SECHERESSE ATMOSPHERIQUE : TRANSPIRATION, PHOTOSYNTHESE, RESPIRATION

Auteur : AHO, NESTOR

Université de soutenance : Université Paris 7

Grade : DOCTORAT D’ETAT : Sciences biologiques et fondamentales appliquées 1981

Résumé
Etude, pour des représentants des 3 types métaboliques (type C3 : moutarde blanche, tomate, tournesol, chêne rouvre, palmier dattier, olivier ; type C4 : mais, sorgho ; type CAM : ananas, aeonium tabulaeforme), de l’influence de la sécheresse de l’air sur le bilan interne de l’eau et du gaz carbonique, les échanges de masses, ainsi que les résistances associées, en relation avec différentes conditions expérimentales de température et d’éclairement. Il vise à analyser le poids de l’appartenance à un type écologique ou métabolique dans la sensibilité des espèces végétales au facteur hydrique atmosphérique, ainsi que les interrelations avec les autres facteurs atmosphériques majeurs.

Mots Clés : ANGIOSPERMAE / RESISTANCE SECHERESSE / PHOTOSYNTHESE / RESPIRATION / TRANSPIRATION / TYPE C3 / TYPE C4 / TYPE CAM / ECOPHYSIOLOGIE

Présentation (SUDOC)

Page publiée le 23 décembre 2013, mise à jour le 5 juillet 2017