Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1982 → Etude bioécologique d’Ectomyelois ceratoniae Zeller (Lepidoptera, Pyralidae) dans les zones présahariennes de la Tunisie

Université Pierre et Marie Curie (Paris) (1982)

Etude bioécologique d’Ectomyelois ceratoniae Zeller (Lepidoptera, Pyralidae) dans les zones présahariennes de la Tunisie

Dhouibi, Mohamed Habib

Titre : Etude bioécologique d’Ectomyelois ceratoniae Zeller (Lepidoptera, Pyralidae) dans les zones présahariennes de la Tunisie

Auteur : Dhouibi, Mohamed Habib

Université de soutenance : Université Pierre et Marie Curie (Paris)

Grade : Doctorat d’Etat : Biologie animale. Entomologie : Paris 6 : 1982

Description
Les solutions concernant la régulation des populations d’Ectomyelois ceratoniae devront donc être conçues dans le cadre d’une lutte intégrée, dans les oasis et en périm tre irrigué. C’est dans ce contexte que nous avons étudié dans un premier temps la biologie d’Ectomyelois ceratoniae ; en raison de la co existence d’autres phycitines, notamment sur dattes, la néces sité de l’étude des caractéristiques morphologiques des divers stades de l’insecte s’est imposée. Cependant nous avons cherché par ailleurs les phénomènes intervenant dans le rapprochement des deux sexes, nous nous sommes donc efforcé de localiser et d’étudier, par des méthodes histologiques et ultrastructurales, les glandes exocrines mâle et femelle intervenant dans le com portement sexuel de la pyrale des caroubes. Dans un deuxième temps nous avons étudié l’écologie de ce ravageur en verger de grenadier et dans les oasis, en utilisant diverses méthodes (piégeage lumineux, piégeage sexuel, observa tions de sortie des adultes, prél vements et dissections des fruits) systématiquement, durant toute la période d’activité du ravageur nous avons essayé de suivre les fluctuations des popu lations des divers stades de l’insecte dans les deux localités tout au long de l’évolution des stades phénologiques des plantes-hâtes et en rapport avec les fluctuations de la faune anta goniste essentiellement representée par Phanerotoma flavitesta cea F. et Habrobracon hebetor (Hymenoptera, Braconidae).

Mots Clés : Lépidoptères — Tunisie — Insectes phytophages

Présentation (SUDOC)

Accès au texte intégral (IRD)

Page publiée le 27 décembre 2013, mise à jour le 24 juillet 2017