Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1987 → LES RESSOURCES PHYTOGENETIQUES AU MAROC : ANALYSE DE LA VARIABILITE GENETIQUE D’UNE ESPECE FOURRAGERE, LA LUZERNE (MEDICAGO SATIVA L.)

Université Paris 11 (1987)

LES RESSOURCES PHYTOGENETIQUES AU MAROC : ANALYSE DE LA VARIABILITE GENETIQUE D’UNE ESPECE FOURRAGERE, LA LUZERNE (MEDICAGO SATIVA L.)

Birouk, Ahmed

Titre : LES RESSOURCES PHYTOGENETIQUES AU MAROC : ANALYSE DE LA VARIABILITE GENETIQUE D’UNE ESPECE FOURRAGERE, LA LUZERNE (MEDICAGO SATIVA L.)

PLANT GENETIC RESOURCES IN MOROCCO : ANALYSIS OF GENETIC VARIABILITY OF A FORAGE PLANT, ALFALFA (MEDICAGO SATIVA L.)

Auteur : Birouk, Ahmed

Université de soutenance : Université Paris 11

Résumé

La série de travaux présentés vise à dégager la structure de la diversité des populations traditionnelles de luzerne du Maroc et les implications qui en découlent en gestion des ressources génétiques de cette espèce. La première partie du mémoire relate les résultats des prospections réalistes A travers cinq régions ZIZ, DRA, DADES (Oasis présahariennes), Montagne et Demnate. La diversité interrégionale est caractérisée tant par les conditions édaphoclimatiques que par les conditions d’exploitation des luzernes. La seconde partie porte sur l’évaluation agronomique et l¤analyse du polymorphisme enzymatique des collectées. L’étude agronomique concerne principalement caractéristiques adaptatives et des variables agromorphologiques. Le descripteur dégagé comprend des caractères comme la dormance hivernale, la persistance et la tolérance aux sels, le type de port, le nombre de tiges et d’entrenoeuds et le taux de ramifications précoces. La structuration de la diversité en niveaux hiérarchisés ; région et population intrarégion dépend du caractère considéré. La classification selon la dormance hivernale montre une gamme continue de variation allant du type dormant au type hautement productif en hiver. Le polymorphisme enzymatique de 6 systèmes est étudié. Les populations marocaines, analystes seules ou comparées A des provenances étrangères sont réparties en 2 pools génétiques : celles de Demnate s’apparenteraient aux origines européennes, celles de montagne et des Oasis seraient plutôt représentatives du type Africain. Dans l’analyse des structures génotypiques, les populations présentent un excès d’environ 15% de gamètes homogènes par rapport à une distribution panmictique. Des hypothèses d’interprétation de l’écart à l’équilibre panmictique sont discutées. L’étude de la troisième partie a montré que le degré de concordance entre les 2 niveaux de diversité, biométrique et enzymatique, est globalement faible. Des considérations sont alors discutées sur la définition de la structure de la diversité des luzernes locales. Trois types d’applications sont réalisés sur la base des résultats d’évaluation : conservations dynamiques, optimisation des stratégies des futures prospections et ouverture des perspectives d’exploitation en sélection de la variabilité analysée

Grade : DOCTORAT D’ETAT : Sciences biologiques et fondamentales appliquées. 1987

Mots Clés : AFRIQUE / LEGUMINOSAE / DICOTYLEDONES / ANGIOSPERMAE / SPERMATOPHYTA / DIVERSITE SPATIALE / STRUCTURE POPULATION / INTERACTION GENOTYPE ENVIRONNEMENT / POLYMORPHISME / DORMANCE / MAROC / PLANTE FOURRAGERE / RESSOURCE GENETIQUE / VARIABILITE GENETIQUE / AFRIQUE DU NORD / ZONE SEMIARIDE / GENOTYPE / ENZYME / PANMIXIE / HOMOZYGOTIE / GENETIQUE POPULATION / PROSPECTION / CLASSIFICATION / CONSERVATION / GESTION RESSOURCES / ISOZYME / BIOMETRIE / PATRIMOINE GENETIQUE / LOI HARDY WEINBERG / MEDICAGO SATIVA / CARACTERE AGRONOMIQUE

Présentation (SUDOC)

Page publiée le 30 décembre 2013, mise à jour le 8 juillet 2017