Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1987 → LA REPRESENTATION DU CHANGEMENT SOCIAL PAR DE JEUNES RURAUX DE LA TESSAOUT (MAROC)

Université Toulouse 2 (1987)

LA REPRESENTATION DU CHANGEMENT SOCIAL PAR DE JEUNES RURAUX DE LA TESSAOUT (MAROC)

ER RAFAY, MOHAMED

Titre : LA REPRESENTATION DU CHANGEMENT SOCIAL PAR DE JEUNES RURAUX DE LA TESSAOUT (MAROC)

THE REPRESENTATION OF THE SOCIAL CHANGE BY YOUNG COUNTRY PEOPLE OF TESSAOUT (MAROC)

Auteur : ER RAFAY, MOHAMED

Université de soutenance : Université Toulouse 2

Grade : Doctorat de 3e cycle : SOCIOLOGIE : 1987

Résumé
La transformation socio-économique des campagnes marocaines est la mesure de la maturation psychosociologique et culturelle de la paysannerie. L’action de la société globale sur le milieu rural pose la culture et le système de valeurs comme dimensions des plus importantes dans la mutation de la collectivité rurale et fait de la modernisation de celle-ci la résultante d’un processus historique d’abord, d’une action concertée ensuite. Ce travail se veut une réflexion sur le sujet à travers l’étude d’un cas région, celui de la Tessaout - située géographiquement entre le Haouz de Marrakech et la plaine de Tadla. La transformation du milieu rural y est saisie comme mise en rapport du rural et de l’urbain, rapport ou interviennent le pouvoir administratif, la scolarisation moderne et la monétarisation de la vie. Un chapitre (38 pages) est consacré à l’étude de la dynamique de cette région. Les représentations sont étudiées en relation avec ce contexte sur la base de l’exploitation, qualitative, d’entretiens réalisés avec des paysans de la Tessaout et appartenant à des villages différemment touchés par la modernisation de l’activité agricole. Les sujets sont classés en deux grands groupes d’âge (les plus et les moins de 30 ans) de façon à permettre la mise en perspective des valeurs des uns et des autres. L’analyse des représentations de chacun de ces groupes occupe un chapitre, respectivement de 33 et de 47 pages. Une synthèse générale tente de systématiser les différences dégagées par l’analyse entre l’ancienne génération de paysans et les jeunes ruraux. Cette étude vaut autant par ce côté exploratoire du champ psychologique et culturel de la paysannerie que par sa contribution à la connaissance des problèmes de la recherche de son genre, que ce soit au niveau de la documentation ou au moment du travail empirique de terrain.

Mots Clés : SOCIOLOGIE RURALE / MAROC . TESSAOUT / PAYSANNERIE / RURAL / CHANGEMENT SOCIAL / JEUNES / MODERNISATION RURALE

Présentation (SUDOC)

Page publiée le 30 décembre 2013, mise à jour le 10 juillet 2017