Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1989 → Dendroécologie et productivité de Quercus afares Pomel et Quercus canariensis Willd. dans les massifs forestiers de l’Akfadou et de Beni-Ghobri en Algérie

Université Paul Cézanne (Aix-Marseille) (1989)

Dendroécologie et productivité de Quercus afares Pomel et Quercus canariensis Willd. dans les massifs forestiers de l’Akfadou et de Beni-Ghobri en Algérie

Mahand, Messaoudène

Titre : Dendroécologie et productivité de Quercus afares Pomel et Quercus canariensis Willd. dans les massifs forestiers de l’Akfadou et de Beni-Ghobri en Algérie

Dendroclimatological approach and productivity of Quercus Afares (Pomel) and Quercus Canariensis (Willd) in Akfadou and Beni-Ghobri forests, Algeria

Auteur : Mahand, Messaoudène

Université de soutenance : Université Paul Cézanne (Aix-Marseille)

Grade : Doctorat Etat : Phyto-écologie : Aix-Marseille 3 : 1989

Résumé
L’ACTION COMBINEE SUR LA CROISSANCE RADIALE DES FACTEURS PERMANENTS DU MILIEU ET DES FLUCTUATIONS INTERANNUELLES DU CLIMAT EST ETUDIEE AFIN DE PRECISER LES EXIGENCES ECOLOGIQUES ET LE POTENTIEL DE PRODUCTIVITE DE Q. AFARES (POMEL) ET Q. CANARIENSIS (WILLD). VINGT POPULATIONS AU TOTAL DES FORETS DOMANIALES DE L’AKFADOU ET DE BENI-GHOBRI, ONT ETE ETUDIEES. L’ECHANTILLONNAGE DES POPULATIONS, ETABLI SUR LE CRITERE D’ALTITUDE, D’EXPOSITION ET D’EDAPHISME, REPRESENTE AUSSI EXHAUSTIVEMENT QUE POSSIBLE LA VARIETE DES BIOTOPES DES MASSIFS. LA MODELISATION DES SERIES DE CERNES REVELE QUE L’EPAISSEUR DES CERNES EST LARGEMENT DEPENDANT A LA FOIS DE LA CROISSANCE DES ANNEES ANTERIEURES ET DU CLIMAT DE L’ANNEE PRECEDENTE. L’ANALYSE DES RELATIONS CERNE-CLIMAT PAR LE CALCUL DES FONCTIONS DE REPONSE MONTRE, POUR L’ENSEMBLE DES POPULATIONS, L’ACTION DOMINANTE DES PRECIPITATIONS PAR RAPPORT AUX TEMPERATURES, L’ACTION PREPONDERANTE DES TEMPERATURES MINIMALES PAR RAPPORT AUX MAXIMALES. ELLE MET EN EVIDENCE LE ROLE DISCRIMINANT MAJEUR DE L’EDAPHISME ET DE L’ALTITUDE VIS-A-VIS DE LA CROISSANCE DE CHAQUE ESPECE. EN PARTICULIER, LES RELATIONS INVERSES AVEC LES PRECIPITATIONS PENDANT LA PHASE ANTERIEURE A LA FORMATION DU CERNE, ATTESTENT DE LA SENSIBILITE DE Q. AFARES A UNE HYDROMORPHIE MEME TEMPORAIRE. LES DEUX ESPECES ATTEIGNENT LEUR OPTIMUM DE PRODUCTIVITE DANS LES STATIONS FRAICHES, HUMIDES, A SOLS RELATIVEMENT BIEN DRAINES. LA PRODUCTIVITE DE Q. AFARES EST, DANS TOUS LES CAS, INFERIEURE A CELLE DE Q. CANARIENSIS

Mots Clés : Chênes – Algérie — Cernes d’arbres — Dendroclimatologie – Algérie — Forêts – Influences — Écologie des forêts — Algérie

Présentation (Sudoc)

Page publiée le 2 janvier 2014, mise à jour le 22 janvier 2018