Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1990 → CONTRIBUTION A L’ETUDE DU FONCTIONNEMENT D’UN ECOSYSTEME FORESTIER MEDITERRANEEN. APPLICATION A LA PHYTOECOLOGIE ET A LA PRODUCTIVITE DU CEDRE (CEDRUS ATLANTICA) DANS LES FORETS DU MOYEN-ATLAS ET A LA NUTRITION MINERALE DE L’ESPECE EN FONCTION DES FACTEURS STATIONNELS

Université Nancy 1 (1990)

CONTRIBUTION A L’ETUDE DU FONCTIONNEMENT D’UN ECOSYSTEME FORESTIER MEDITERRANEEN. APPLICATION A LA PHYTOECOLOGIE ET A LA PRODUCTIVITE DU CEDRE (CEDRUS ATLANTICA) DANS LES FORETS DU MOYEN-ATLAS ET A LA NUTRITION MINERALE DE L’ESPECE EN FONCTION DES FACTEURS STATIONNELS

ALAOUI-ABDELMALEK, MY YOUSSEF

Titre : CONTRIBUTION A L’ETUDE DU FONCTIONNEMENT D’UN ECOSYSTEME FORESTIER MEDITERRANEEN. APPLICATION A LA PHYTOECOLOGIE ET A LA PRODUCTIVITE DU CEDRE (CEDRUS ATLANTICA) DANS LES FORETS DU MOYEN-ATLAS ET A LA NUTRITION MINERALE DE L’ESPECE EN FONCTION DES FACTEURS STATIONNELS

A CONTRIBUTIVE STUDY OF AN MEDITERRANEAN FOREST ECOSYSTEM : AN APPLICATION TO THE CEDRUS (CEDRUS ATLANTICA) ECOLOGY, PRODUCTIVITY, AND MINERAL NUTRITIVE CONTENTS OF THE SPICIES IN RELATIVE TO THE ENVIRONMENTAL FACTORS (MOROCCAN MIDDLE ATLAS

Auteur : ALAOUI-ABDELMALEK, MY YOUSSEF

Université de soutenance : Université Nancy 1

Grade : Doctorat : Sciences biologiques et fondamentales appliquées. 1990

Résumé
Le Moyen-Atlas est un des principaux massifs montagneux du Maroc. Il est caractérisé par un climat méditerranéen subhumide à humide (800 à 1 100 mm de pluie) et par des forêts naturelles à base de cèdre (cedrus atlantica) de chêne zéen (quercus canariensis) et de chêne vert (quercus rotondifolia). La cédraie qui occupe environ 85.000 hectares est un écosystème original. Le cèdre pousse en effet sur des sols qui se sont développés sur des roches très variées : calcaires, dolomies, grès, basaltes et cendres, volcaniques. Ces substrats sous l’action conjuguée, des facteurs de la pédogénèse ont donné naissance à des sols de montagne qui diffèrent profondément des sols provenant des mêmes substrats mais qui se sont formés sous une végétation différente et sous des climats moins humides. L’étude des facteurs stationnels et en particulier des facteurs édaphiques permet de mieux cerner les différences de production et de productivité forestières des différentes stations. L’évaluation de l’accroissement et de la production des peuplements de cèdre ont permis d’étudier les différentes classes et indices de productivité à partir des données dendromotriques. Des relations entre la productivité du cèdre et la végétation herbacée ont également été mises en évidence. Enfin l’étude de la nutrition minérale a permis d’aborder les relations entre les teneurs en élèments chimiques dans les aiguilles de cèdre et les caractéristiques physico-chimiques des sols

Mots Clés : MAROC / CEDRE / SOLS MEDITERRANEENS / PHYTOECOLOGIE / ECOSYSTEMES FORESTIERS / MATIERE ORGANIQUE / PRODUCTIVITE FORESTIERE / NUTRITION MINERALE

Présentation (SUDOC)

Page publiée le 3 janvier 2014, mise à jour le 4 janvier 2017