Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1991 → Etude phyto-écologique de la steppe A : Artemisia herba-alba Asso. au sud de Sebdou (Oranie-Algérie)

Université Paul Cézanne (Aix-Marseille) (1991)

Etude phyto-écologique de la steppe A : Artemisia herba-alba Asso. au sud de Sebdou (Oranie-Algérie)

Benabadji, Noury

Titre : Etude phyto-écologique de la steppe A : Artemisia herba-alba Asso. au sud de Sebdou (Oranie-Algérie)

Phyto-ecological study of the Artemisia herba-alba Ass. Steppe South of Sebdou (Oran region, Algeria)

Auteur : Benabadji, Noury

Université de soutenance : Université Paul Cézanne (Aix-Marseille)

Grade : Doctorat : Biologie des organismes et populations : Aix-Marseille 3 : 1991

Résumé
LA STEPPE ALFATIERE ET A ARMOISE EST DEPUIS DE NOMBREUSES ANNEES EN VOIE DE REGRESSION. LES CAUSES MAJEURES DE CE PHENOMENE SEMBLENT ETRE LIEES A UNE EXPLOITATION EXCESSIVE DES RESSOURCES OFFERTES PAR CET ECOSYSTEME. CE TRAVAIL AXE PRINCIPALEMENT SUR LES GROUPEMENTS A ARTEMISIA HERBA-ALBA AU SUD DE SEBDOU (OUEST ALGERIEN) REPOSE SUR LA DEFINITION D ’UN ZONAGE ECOLOGIQUE TENANT COMPTE DES CONDITIONS STATIONNELLES. CE VASTE ECOCOMPLEXE NATUREL EST EN EQUILIBRE (SOUVENT FRAGILE) AVEC LE CLIMAT LOCAL, PRECIPITATIONS COMPRISES ENTRE 100 ET 300 MM PAR AN, HIVER ET ETET RIGOUREUX. LES DONNEES CLIMATIQUES DE CES 20 DERNIERES ANNEES TRADUISENT UNE NETTE DIMINUTION DES PRECIPITATIONS ET UNE ELEVATION THERMIQUE. CES DEUX FACTEURS CONJUGUES DEPLACENT SENSIBLEMENT L’AIRE DES GROUPEMENTS A ARTEMISIA VERS LES ZONES PLUS SEPTENTRIONALES. DOMINES PAR LE NOMADISME, LES TERRAINS DE PARCOURS, ENTRENT ACTUELLEMENT DANS UNE PHASE DE DEPERDITION QUI TROUVE SON ORIGINE DANS DEUX PRATIQUES HUMAINES IRRATIONNELLES, LE DEFRICHEMENT ET LE SURPATURAGE. L’ETUDE CONCERNANT LA PHYTOMASSE DE L’ARMOISE REVELE 3 TENDANCES DE DEVELOPPEMENT EN RELATION AVEC LES VALEURS DE M, LA BIOMASSE VEGETALE ATTEINT SON MAXIMUM DE PRODUCTION POUR LES VALEURS DE M COMPRISES ENTRE 0 ET 3#C. L’ANALYSE STATISTIQUE NOUS A PERMIS DE DEFINIR DES GROUPES ECOLOGIQUES A PARTIR DE TRNASECTS REVELATEURS DE CONDITIONS LOCALES PRECISES. L’INTERPRETATION PAR L’AFC DES DIFFERENTS GROUPES PERMET D’APPREHENDER LA COMPLEXITE DE L’ECOSYSTEME ET DE PRECISER LES AFFINITES EXISTANTS ENTRE CERTAINS GROUPES ECOLOGIQUES. CETTE ANALYSE MET EN RELIEF L’IMPORTANCE DE LA QUALITE DES SOLS ET DU CLIMAT SUR LA DIVERSITE DES GROUPES ECOLOGIQUES. SUR LE PLAN EDAPHOLOGIQUE, LES DIFFERENTES ACP METTENT EN RELIEF LE ROLE DE LA MATIERE ORGANIQUE ET DE LA GRANULOMETRIE (TEXTURE FINE) SUR LA DIVERSITE DU TAPIS VEGETAL, LE RECOUVREMENT DE CE DERNIER PEUT NUANCER LEUR IMPORTANCE. LA COUCHE DE BATTANCE LIEE A CETTE TEXTURE A CONDITION QU’ELLE SOIT RECOUVERTE D’UNE VOILE SABLEUX SEMBLE FAVORABLE AU DEVELOPPEMENT DE L’ESPECE ETUDIEE. LES SOLS PERMETTANT L’INSTALLATION D’ARTEMISIA HERBA-ALBA SONT POUR LA PLUPART DES SOLS D’APPORTS. LA SPATIALISATION DES DIFFERENTS GROUPES GROUPES ECOLOGIQUES PERMET DE REALISER LA CARTE PHYTO-ECOLOGIQUE ET LEUR CLASSEMENT EN FONCTION DES FACTEURS FONDAMENTAUX QUI LES REGISSENT. A PARTIR DE CES DONNEES UN CERTAIN NOMBRE DE SOLUTIONS SUSCEPTIBLES D’AMELIORER L’ETAT DE LA ZONE ETUDIEE TOUT EN RESPECTANT LES DIFFERENTES ACTIVITES HUMAINES, SONT PROPOSEES. CES SOLUTIONS CONCERNANT 3 SECTEURS A PRODUCTION VEEGTALE DIFFERENTE : ELEVEE, MOYENNE, FAIBLE POUR LESQUELS LES GROUPES ECOLOGIQUES REVELENT LA POSSIBILITE DE MAINTENIR, DE RESTAURER OU D’ABANDONNER DANS L’ETAT LES SURFACES COLONISEES PAR LE PEUPLEMENT A ARTEMISIA HERBA-ALBA

Mots Clés : Armoises — Steppes — Algérie — Oranais (Algérie)

Présentation (SUDOC)

Page publiée le 3 janvier 2014, mise à jour le 7 janvier 2017