Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Maroc → Thèse soutenue → Isolement et identification moléculaire de souches d’actinomycètes productrices de substances antimicrobiennes à partir de biotopes marocains et caractérisation partielle des principes actifs

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah (Fès) 2013

Isolement et identification moléculaire de souches d’actinomycètes productrices de substances antimicrobiennes à partir de biotopes marocains et caractérisation partielle des principes actifs

Jihani, Siham

Titre : Isolement et identification moléculaire de souches d’actinomycètes productrices de substances antimicrobiennes à partir de biotopes marocains et caractérisation partielle des principes actifs

Isolation and molecular identification of actinomycetes strains producing antimicrobial substances from Moroccan habitats and partial characterization of the active substances

Auteur : Jihani, Siham

Université de soutenance : Université Sidi Mohamed Ben Abdellah (Fès, Maroc) co tutelleUniversité de Montpellier I

Grade : Doctorat : Biologie Santé : Université Sidi Mohamed Ben Abdellah : 2013

Résumé
Vingt souches d’actinomycètes ont été isolées à partir d’échantillons de sol et de bois prélevés à partir d’une vielle maison dans l’ancienne médina de Fès et d’échantillons de sol prélevés de la région de Moulay Yacoub et des rives d’Ouèd Sebbou. L’activité antimicrobienne, réalisée par la technique des cylindres d’agar et celle des stries croisées, a été déterminée contre des bactéries à Gram positif (Bacillus subtilis 5262, Bacillus cereus cip 14579, Staphylococcus aureus 7625, Staphylococcus epidermidis 6821) ; des bactéries à Gram négatif (Pseudomanas aeroginosa 76110, E.coli cip 7624) et la levure Candida albicans. Parmi les vingt isolats, douze (60 %) ont montré une activité contre au moins une des souches tests. Par ailleurs, l’analyse moléculaire des vingt isolats par amplification et séquençage partiel du gène de l’ARNr 16S a permis d’attribuer dix huit isolats au genre Streptomyces et deux aux genres Saccharothrix et Lentzea. De plus, le séquençage de la quasi-totalité de l’ADNr 16S (1460 pb) de cinq isolats (Sj32, Sj33, Sj38, Sj68 et Sj69) nous a permis d’assigner les isolats Sj38 et Sj69 à S. parvus, et Saccharothrix sp., respectivement. Les substances bioactives produites par les cinq souches d’actinomycètes sont extraites par des solvants organiques et les molécules produites sont purifiées par HPLC. Une étude de la stabilité de l’activité antibactérienne en fonction de la température et de la protéinase K a montré que les substances bioactives seraient de nature non protéique pour Sj32, Sj33, Sj68 et Sj69 et protéique pour Sj38. Une étude de la cytotoxicité de la fraction active de la souche Sj32 sur les cellules MRC-5 a montré qu’elle présente une forte cytotoxicité contre ces cellules. Enfin, l’étude de l’effet de la fraction active de la souche Sj32 sur la transcription et la traduction bactérienne in vitro, a montré que cette substance purifiée n’inhibe pas ces deux processus biologiques.

Mots Clés : Actinomycètes — Biologie moléculaire fongique — Bactéries — Résistance aux antibiotiques — Antibactériens — Antifongiques — Antibiotiques — Composés organiques — Synthèse — Diversité biologique — Maroc (nord) — Substances antimicrobiennes — Biotopes marocains

Présentation (SUDOC)

Version intégrale

Page publiée le 6 janvier 2014, mise à jour le 9 janvier 2018