Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Maroc → Thèse soutenue → Contribution à l’étude physico-chimique du compost d’ordures ménagères de la ville d’Oujda : Valorisation et utilisation en agriculture

Université Mohamed 1er Oujda (1994)

Contribution à l’étude physico-chimique du compost d’ordures ménagères de la ville d’Oujda : Valorisation et utilisation en agriculture

Sbaa, Mohamed

Titre : Contribution à l’étude physico-chimique du compost d’ordures ménagères de la ville d’Oujda : Valorisation et utilisation en agriculture

Auteur : Sbaa, Mohamed

Université de soutenance : Université Mohamed 1er, Faculté Des Sciences, Oujda

Grade : Doctorat 1994

Résumé
Une étude a été réalisée au niveau de la ville d’Oujda, elle porte sur la caractérisation des ordures ménagères de cette ville, ainsi que sur la production d’un compost issu de compostage aérobie lent sous serre et sa valorisation agronomique. L’étude a porté sur la détermination de la composition moyenne des ordures ménagères de la ville d’Oujda et sur le compostage aérobie lent de la fraction biodégradable. Le compost issu de ce processus ainsi que d’autres substrats 5 Tourbe, Sable, Compost issu de l’ancienne décharge de la ville) sont utilisés au niveau de la pépinière pour la germination et la croissance de 2 espèces de plants maraîchères (Tomate : Campbel 33, Poivron : Marconi, Oignon : Cebola morada). D’une façon générale, les ordures ménagères de la ville d’Oujda sont caractérisées par la présence majoritaire d’une fraction biodégradable ce qui serait d’une grande utilisé pour le traitement de ces déchets par le procédé de compostage. Le suivie du processus de compostage a permis de mettre en évidence un ensemble de paramètres physico-chimiques et enzymatiques qui serviront d’indices de maturité du compost : Température, Granulométri, pH, Matière organique, C/N, N-NH4+, N-NO, Activité déshydrogénasique et Activité cellulolytique. L’analyse physico-chimique des différents substrats de culture à base de compost, de tourbe et de sable, a montré que le compost issu du processus de compostage présente toutes les caractéristiques physiques, chimiques et biologiques favorables à la germination et la croissance des 3 espèces des plants maraîchères. Une correction de ces substrats (compost) permet une amélioration de toutes les caractéristiques citées précédemment. La tourbe demeure le substrat qui présente les caractéristiques physico-chimiques sanitaires et économiques les plus valables. Le compost issu de l’ancienne décharge de la ville d’Oujda (plus âgé que le compost issu du compostage sous serre) avec un niveau de minéralisation plus poussé, à présenté des caractéristiques physiques médiocres et des problèmes de salinité excessive qui ont affecté de manière notable le processus de germination des 3 espèces maraîchères. Ces problèmes sont toujours maintenus même si une correction avec la tourbe ou la sable a été réalisée.

Mots clés : Ordure ménagère ; Compost ; Maturité ; Azote ; Phosphore ; Potassium ; Fertilisation ; Germination ; Croissance ; Maraîchage ; Phytotoxicité

Présentation (Toubk@l)

Page publiée le 7 janvier 2014, mise à jour le 12 janvier 2018