Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → DES ou DESA → Contribution à l’étude floristique et biogéographique de la chaîne des horsts et du massif de Debbou ( Maroc oriental )

Université Mohamed 1er, Oujda (1995)

Contribution à l’étude floristique et biogéographique de la chaîne des horsts et du massif de Debbou ( Maroc oriental )

Ben Elmostafa, Souad

Titre : Contribution à l’étude floristique et biogéographique de la chaîne des horsts et du massif de Debbou ( Maroc oriental )

Auteur : Ben Elmostafa, Souad

Université de soutenance : Université Mohamed 1er, Faculté des Sciences, Oujda

Grade : DES ou DESA 1995

Résumé
En l’absence d’une flore locale complète, le catalogue des plantes du Maroc reste jusqu’à nos jours un outil de base pour tout botaniste. Pour cette raison, de nombreuses recherches floristiques sont réalisées sans être, rassemblées dans un ouvrage synthétique. Le travail que nous avons présenté entre dans le cadre du projet de rédaction de la « Flore pratique du Maroc ». Cette étude réalisée sur la chaîne des Horsts (Maroc oriental) a entraîné une meilleure connaissance de la répartition et l’état physionomique des grandes formations végétales et a permis de souligner certaines caractéristiques floristiques et biogéographiques. La végétation est principalement formée de thuya et de chêne vert. Elle se présente généralement sous forme de matorrals et plus rarement de préforêts en raison de l’énorme impact anthropozoogène associé à la sécheresse qui affecté la Maroc oriental ces dernières années. L’inventaire floristique de la chaîne des Horsts est porté à 709 espèces et sous espèces vasculaires dont 105 n’ont pas été signalées dans les flores précisant les aires géographiques des plantes au Maroc. De plus, l’endémisme maroco-algérien est d’une importance majeure dans cette région (87,1% de l’ensemble des endémiques). L’analyse biogéographique au sein du massif a montré que notre flore se distribue selon des gradients altitudinal et de continentalité d’une part et suivant des faits historiques d’autre part. Cette flore est bien représentée dans les chaînes montagneuses du Maroc. Elle est essentiellement méditerranéenne avec une forte affinité avec l’Algérie.

Mots clés : Floristique ; Ecologie végétale ; Chaîne des Horsts ; Massif de Debdou ; Flore

Présentation (Toubk@l)

Page publiée le 7 janvier 2014, mise à jour le 12 janvier 2018