Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1997 → VARIABILITE SPATIALE ET TEMPORELLE DE LA CIRCULATION SUPERFICIELLE DANS LA REGION DU COURANT ALGERIEN

Université Paris 6 (1997)

VARIABILITE SPATIALE ET TEMPORELLE DE LA CIRCULATION SUPERFICIELLE DANS LA REGION DU COURANT ALGERIEN

BOUZINAC, CATHERINE

Titre : VARIABILITE SPATIALE ET TEMPORELLE DE LA CIRCULATION SUPERFICIELLE DANS LA REGION DU COURANT ALGERIEN

SPATIAL AND TEMPORAL VARIABILITY OF THE SURFACE CIRCULATION IN THE REGION OF THE ALGERIAN CURRENT

Auteur : BOUZINAC, CATHERINE

Université de soutenance : Université Paris 6

Grade : Doctorat : Terre, océan, espace : 1997

Résumé
ENTRE LE BASSIN D’ALBORAN ET LE DETROIT DE SICILE, L’EAU ATLANTIQUE MODIFIEE (MAW) EST CONDUITE VERS L’EST LE LONG DE LA COTE NORD AFRICAINE PAR LE COURANT ALGERIEN. LES ECHELLES DE VARIABILITE SPATIALE ET TEMPORELLE DU COURANT ALGERIEN SONT ETUDIEES A L’AIDE DE CARTES ALTIMETRIQUES (SLA) ET INFRAROUGES (SST). QUELQUES TOURBILLONS ANTICYCLONIQUES SONT OBSERVES AVEC UNE CLAIRE SIGNATURE EN ANOMALIE DU NIVEAU DE LA MER ET EN TEMPERATURE DE SURFACE. LES ZONES DE FAIBLE VARIABILITE A MESOECHELLE PRESENTE UN HAUTE CORRELATION ENTRE SLA ET SST, AVEC UN DECALAGE DE 20-30 JOURS DU A L’EFFET STERIQUE DU CYCLE SAISONNIER. UNE ANALYSE EN FONCTIONS ORTHOGONALES EMPIRIQUES COMPLEXES (CEOF) EST EFFECTUEE SUR LES CARTES SLA QUI COMBINENT LES DONNEES DES ALTIMETRES DE ERS-1 ET TOPEX/POSEIDON TOUS LES DIX JOURS ENTRE NOVEMBRE 1992 ET DECEMBRE 1993 AVEC UNE RESOLUTION SPATIALE DE 0.2 DEGRE. LES DEUX PREMIERS MODES EXPLIQUENT PRESQUE 85% DE LA VARIABILITE, DONT 80% DE LA VARIANCE TOTALE POUR LE PREMIER MODE ET 5% POUR LE SECOND MODE. L’IMPORTANCE DU SECOND MODE EST VERIFIEE AU MOYEN DE PLUSIEURS SIMULATIONS D’ANALYSE CEOF. LA PHASE TEMPORELLE DU PREMIER MODE INDIQUE UNE FREQUENCE CONSTANTE DE UN CYCLE PAR AN CORRESPONDANT AU SIGNAL SAISONNIER TRES DOMINANT. UNE FORTE AMPLITUDE DE CE MODE EST OBSERVEE DANS LA PARTIE SUD DU CANAL DE SARDAIGNE ET POURRAIT ETRE LIEE A LA VARIABILITE SAISONNIERE DU FLOT DE MAW DANS LE DETROIT DE SICILE. LA PHASE ET L’AMPLITUDE TEMPORELLES DU SECOND MODE REVELENT UNE PERIODE DE SIX MOIS QUI SEMBLE ASSOCIEE A LA VARIABILITE DU COURANT ALGERIEN. L’AMPLITUDE SPATIALE MONTRE DEUX POINTS COTIERS DE GRANDE VARIABILITE AVEC UNE PROPAGATION VERS LE NORD QUI POURRAIENT CORRESPONDRE AU DETACHEMENT DE TOURBILLONS DU COURANT PRINCIPAL, COMME CELA EST OBSERVE A PARTIR DES DONNEES COURANTOMETRIQUES DE L’EXPERIENCE PRIMO-1 PRES DU CANAL DE SARDAIGNE. PLUSIEURS PARCOURS DE PROPAGATION DES TOURBILLONS ANTICYCLONIQUES SONT PROPOSES DANS LE BASSIN ALGERIEN AVEC QUELQUES ZONES D’INTERACTION ENTRE TOURBILLONS. DANS LA REGION TUNISIE-SARDAIGNE-SICILE, L’ACTIVITE DE MESOECHELLE N’EST PAS AUSSI BIEN DETECTEE QUE DANS LE BASSIN ALGERIEN AU MOYEN DE CARTES SLA, PROBABLEMENT A CAUSE DES PLUS PETITES ECHELLES SPATIALES ET TEMPORELLES DE LA VARIABILITE DANS CETTE ZONE. CEPENDANT, QUELQUES CARACTERISTIQUES SAISONNIERES DU FLOT DE MAW SONT SOULIGNEES.

Mots Clés : MER MEDITERRANEE / COURANT MARIN / ALGERIE / COURANT COTIER / VARIATION SPATIALE / VARIATION TEMPORELLE / TOURBILLON / TELEDETECTION / MESOECHELLE

Présentation (SUDOC)

Page publiée le 7 janvier 2014, mise à jour le 13 juillet 2017