Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1996 → Proposition d’une démarche de conception posant les bases de la trajectoire technologique d’un futur équipement dans les pays du Sud. Application à la récolte des olives en Tunisie et à l’extraction d’amidon en Colombie

Arts et Métiers ParisTech (1996)

Proposition d’une démarche de conception posant les bases de la trajectoire technologique d’un futur équipement dans les pays du Sud. Application à la récolte des olives en Tunisie et à l’extraction d’amidon en Colombie

DEGRES, STEPHANE

Titre : Proposition d’une démarche de conception posant les bases de la trajectoire technologique d’un futur équipement dans les pays du Sud. Application à la récolte des olives en Tunisie et à l’extraction d’amidon en Colombie

Proposal for a design method who lay the foundations of the technological procedure for a futur equipement in the south countries. Applications to the olive harvest in Tunisia and to the starch extraction in Colombia

Auteur : DEGRES, STEPHANE

Université de soutenance : Arts et Métiers ParisTech.

Grade : Doctorat : Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Paris. ENSAM : 1996

Résumé
LES PAYS DU SUD SE CARACTERISENT, ENTRE AUTRES, PAR DES QUARTIERS, DES REGIONS OU LA PAUVRETE ENTRAINE DES PHENOMENES DE MAL-NUTRITION ET DE SOUS-NUTRITION. LA FABRICATION / DIFFUSION D’EQUIPEMENTS AGRICOLES ET AGRO-ALIMENTAIRES EST UNE DES SOLUTIONS POUR PRODUIRE PLUS DE BIENS D’ALIMENTATION. AUSSI, LORSQUE L’ON EST AMENE A CONCEVOIR UN EQUIPEMENT A L’OCCASION D’UNE COOPERATION NORD / SUD, ON DOIT REDUIRE LES RISQUES DE NON-DIFFUSION. OR, QUEL QUE SOIT L’OBJET DE L’INNOVATION, ON NE PEUT PENSER OPTIMISER UN PROCESSUS DE CONCEPTION SANS PRENDRE EN COMPTE L’ENVIRONNEMENT DU PROJET. LORSQUE CELUI-CI N’EST PAS DEFINI, IL N’EST PAS MAITRISE ET DONC CHAQUE ETAPE DU PROCESSUS DE CONCEPTION DEVRA ETRE REVUE EN FONCTION DE CET ENVIRONNEMENT. PAR AILLEURS, LA TRAJECTOIRE TECHNOLOGIQUE DU FUTUR EQUIPEMENT, QUI DEPEND EN GRANDE PARTIE DU SAVOIR-FAIRE DU CONCEPTEUR, PERMET A PARTIR D’UN CAHIER DES CHARGES PRODUIT DE PROPOSER UNE SERIE DE REPRESENTATIONS MATERIELLES. AUSSI, LA PRINCIPALE DIFFICULTE SE TROUVE A UN AUTRE NIVEAU : COMMENT PROPOSER UN CDCP REPRESENTATIF DU BESOIN DANS LE CONTEXTE SPECIFIQUE DES PAYS DU SUD ? NOS TRAVAUX DE THESE NOUS PERMETTENT DE PROPOSER UNE PROCEDURE QUI EVITE LE DECALAGE ENTRE LE BESOIN REEL ET LE BESOIN PERCU PAR LE OU LES CONCEPTEURS ET QUI, DE CE FAIT, OPTIMISE LA DEMARCHE DE CONCEPTION D’EQUIPEMENT DANS LES PAYS DU SUD. NOUS AVONS DEMONTRE QUE LES MOYENS TECHNIQUES, HUMAINS ET FINANCIERS A METTRE EN UVRE POUR SUIVRE CETTE PROCEDURE SONT FAIBLES PAR RAPPORT A L’ENSEMBLE DU PROJET DE CONCEPTION. DE PLUS, NOUS AVONS AUSSI DEMONTRE LA NECESSITE DE REALISER UNE ETUDE STRUCTURELLE DES TECHNIQUES AINSI QU’UNE ETUDE ERGONOMIQUE PREALABLEMENT AU CHOIX DES CONCEPTS

Mots Clés : Conception, Méthode, Ingénierie, Recherche opérationnelle, Analyse coût avantage, Ergonomie, Olea europaea, Matériel de récolte, Amidon, Technologie alimentaire, Pays en développement, Étude de cas

Présentation (SUDOC)

Page publiée le 7 janvier 2014, mise à jour le 18 janvier 2017