Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1996 → Le tourisme et ses effets dans la ville d’Agadir et sa région

Université de Provence (1996)

Le tourisme et ses effets dans la ville d’Agadir et sa région

Samat, Amina

Titre : Le tourisme et ses effets dans la ville d’Agadir et sa région

TOURISM AND ITS CONSEQUENCES ON AGADIR AND ITS REGION

Auteur : Samat, Amina

Université de soutenance : Université de Provence

Grade : Doctorat : Lettres : Aix-Marseille 1 : 1996

Résumé
LA PLUPART DES PAYS DU TIERS MONDE ONT CHOISI LE TOURISME COMME UNE SOLUTION PALLIATIVE A LEURS PROBLEMES DE DEVELOPPEMENT. DURANT LES ANNEES SOIXANTE, LE TOURISME FIGURAIT COMME UNE PRIORITE DES PRIORITES DANS LA POLITIQUE ECONOMIQUE MAROCAINE. AGADIR A TIRE PROFIT DE CETTE SITUATION. AUJOURD’HUI, ELLE EST LA PREMIERE VILLE TOURISTIQUE AU NIVEAU NATIONAL AVEC 50% DES DEVISES RAPPORTEES ET 32% DES NUITEES REALISEES. L’IMPORTANCE DE L’ACTIVITE TOURISTIQUE A MARQUE NON SEULEMENT SON ESPACE MAIS AUSSI SA VIE ECONOMIQUE QUOIQUE LES EFFETS DIRECT OU INDIRECT NE SONT PAS BIEN CONNUS ET ENCORE MAL DECHIFFRES. CEPENDANT, LA CREATION DES EMPLOIS EST EN SOMME FAIBLE ET L’APPORT EN DEVISES N’EXPLIQUE PAS LE COUT DE TOURISME. PAR AILLEURS, CETTE ETUDE A MONTRE EGALEMENT LA FAIBLESSE DU RAYONNEMENT DU TOURISME GADIRI SUR LA REGION LIMITROPHE A SAVOIR TAROUDANT, TIZNIT ET ESSAOURIA, QUI NE SONT QUE DES POINTS DISCONTINU DANS L’ESPACE AVEC UNE ACTIVITE TOURISTIQUE DES PLUS FAIBLE

Mots Clés : Tourisme — Maroc — Agadir (Maroc ; région) — Économie politique

Présentation (SUDOC)

Page publiée le 7 janvier 2014, mise à jour le 18 janvier 2017