Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Maroc → Thèse soutenue → Structure et fonctionnement d’un aquifère multicouche carbonaté –exemple du bassin d’Essaouira –guide méthodologique

Université Cadi Ayyad Marrakech (2001)

Structure et fonctionnement d’un aquifère multicouche carbonaté –exemple du bassin d’Essaouira –guide méthodologique

Hanich, Lahoucine

Titre : Structure et fonctionnement d’un aquifère multicouche carbonaté –exemple du bassin d’Essaouira –guide méthodologique

Auteur : Hanich, Lahoucine

Université de soutenance : Université Cadi Ayyad Marrakech

Résumé
Le système aquifère du crétacé constitue le réservoir naturel d’eau souterraine le plus important du bassin d’Essaouira. La caractérisation de cet aquifère a été étudiée à la faveur du site pilote de Meskala. L’identification de la structure a été réalisée à partir de l’interprétation des données des sondages, l’analyse des mesures de fracturation in situ et l’application d’une méthode morpho structurale. Ceci nous a permis d’établir un modèle structural de cet aquifère. Il s’agit d’un assemblage de blocs, délimités par des failles de direction NNE-SSW à NE-SW, NNW-SSE et E-W. cette structuration compartimentée du système aquifère a été confirmée par l’utilisation de l’approche géophysique (sismique réflexion, gravimétrie et magnétisme). Les blocs représentent des zones soit en compression soit en distension. Cette structuration est le résultat d’une tectonique polyphasée, favorisée par le rejeu dans la couverture, de discontinuités profondes du socle des phases de l’orogenèse alpine. A la lumière du modèle structurale ainsi défini nous avons essayé de caractériser le fonctionnement de la nappe d’eau contenue dans ce système, selon deux approches : hydrogéochimique et hydrodynamique. Nous avons montré que l’infiltration des eaux de pluies est rapide grâce à une fracturation assez développée de l’aquifère. La nappe présente un comportement hydrodynamique différentiel dans l’espace en relation avec la structuration de l’aquifère. Nous avons aussi mis en évidence l’existence d’unités d’écoulement ou blocs hydrogéologiques correspondant aux compartiments tectoniques. Nous proposons un modèle hydro structural qui traduit à la fois la structure géologique du système aquifère crétacé et le sens d’écoulement des eaux souterraines.

Grade : Doctorat 2001

Mots clés : Modèle structural ; Morphostructure ; Compartiment

Présentation (Toubk@l)

Page publiée le 10 janvier 2014, mise à jour le 9 janvier 2018