Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1997 → Inflammabilité de la végétation méditerranéenne

Université Aix-Marseille (1997)

Inflammabilité de la végétation méditerranéenne

Nimour, Nour Eddine

Titre : Inflammabilité de la végétation méditerranéenne

FLAMMABILITY OF THE MEDITERRANEAN VEGETATION

Auteur : Nimour, Nour Eddine

Université de soutenance : Université Aix-Marseille 1

Grade : Doctorat : Sciences : 1997

Résumé
AFIN DE MIEUX CARACTERISER LES DIFFERENTES PROPRIETES DE LA VEGETATION SUSCEPTIBLES D’INFLUENCER L’ECLOSION ET LA PROPAGATION DES FEUX DE FORETS, UNE ETUDE A ETE FAITE POUR MESURER LE CARACTERE EXOTHERMIQUE DES PRINCIPAUX VEGETAUX MEDITERRANEENS. A CET EFFET, UNE METHODOLOGIE NOUVELLE A ETE MISE AU POINT, PERMETTANT DE SUIVRE SUR UN ECHANTILLON DE VEGETAL FRAIS SOUMIS AU RAYONNEMENT INFRAROUGE D’UN RADIATEUR, L’ENSEMBLE DE SES PROPRIETES : TEMPERATURE, MASSE EN FONCTION DU TEMPS. LES RESULTATS ONT MONTRE LE ROLE DETERMINANT DE LA TENEUR EN EAU ET EN CARBOHYDRATES. LES VARIATIONS CONCOMITANTES DE CES DEUX COMPOSANTS PERMETTENT DE RENDRE COMPTE QUANTITATIVEMENT DES VARIATIONS DE SENSIBILITE AU FEU DES VEGETAUX PAR LA SIMPLE EVALUATION DE L’ENTHALPIE DE COMBUSTION DES GAZ FORMES. L’ETUDE DE L’INTERACTION CELLULOSE-EAU A MONTRE QU’UNE PARTIE DE L’EAU PRESENTE DANS LE POLYMERE EST ATTACHEE PLUS FORTEMENT QUE L’AUTRE, CE QUI CONDUIT A UN DEPART DE L’EAU EN DEUX ETAPES ET A LA STABILISATION CONCOMITANTE D’UNE FRACTION DE LA CELLULOSE QUI NE PARTICIPE PAS ALORS A LA PYROLYSE. L’ETUDE DES VARIATIONS CONCOMITANTES DES CARBOHYDRATES ENTRE DIFFERENTES PARTIES VERTES DU PIN D’ALEP EN FONCTION DU TEMPS AU COURS D’UNE SAISON, S’EXPRIME PAR UNE RELATION QUADRATIQUE REPRESENTABLE PAR UNE ELLIPSE. ON A PU MONTRER LA GENERALITE DE TELS COMPORTEMENTS, NOTAMMENT POUR L’AMIDON, LES SUCRES OU BIEN L’AZOTE PROTEIQUE. ETANT DONNE LES CORRELATIONS ETROITES OBSERVEES ENTRE CES TENEURS EN CARBOHYDRATES ET LES STATISTIQUES DE FEUX (FREQUENCES, AIRES BRULEES) EN ETE, IL EST SUGGERE UNE RELATION DE CAUSE A EFFET ENTRE LES ELLIPSES DE CARBOHYDRATES DANS LA PLANTE ET LES ELLIPSES DE STATISTIQUES DE FEUX, SOULIGNANT LE ROLE DE LA PLANTE DANS LE RYTHME DES FEUX, A COTE DE CELUI DES FACTEURS METEOROLOGIQUES A PRENDRE EN COMPTE.

Mots Clés : INFLAMMABILITE / VEGETATION MEDITERRANEENNE / FEU VEGETATION / PHENOLOGIE / PHOTOSYNTHESE / PINUS HALEPENSIS / CELLULOSE / TENEUR EAU / GLUCIDE / COMPOSITION CHIMIQUE / ENTHALPIE / COMBUSTION

Présentation (SUDOC)

Page publiée le 16 janvier 2014, mise à jour le 13 juillet 2017