Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2004 → Etude chimique et biologique de Pistacia Lentiscus

Université Joseph Fourier (Grenoble) (2004)

Etude chimique et biologique de Pistacia Lentiscus

Ben Douissa, Faouzia

Titre : Etude chimique et biologique de Pistacia Lentiscus

Auteur : Ben Douissa, Faouzia

Université de soutenance : Université Joseph Fourier (Grenoble)

Grade : Doctorat : Pharmacie : Grenoble 1 : 2004

Résumé
Dans l’objectif de valoriser les plantes de la pharmacopée tunisienne, l’étude chimique et biologique des feuilles de Pistacia lentiscus (Anacardiaceae) a été réalisée. Les résultats sont présentés dans deux grands chapitres : travaux antérieurs, et travaux expérimentaux. Après la présentation des travaux antérieurs, la seconde partie du manuscrit illustre la préparation des extraits bruts et de l’huile essentielle, leur évaluation biologique, leur purification et enfin l’identification des produits purs. Les domaines d’activités biologiques explorés sont les actions anti-inflammatoire, anti-oxydante, antibactérienne, mutagène et antimutagène. Les extraits les plus polaires, ainsi que l’huile essentielle ont montré des activités intéressantes. L’analyse chimique de l’huile essentielle a permis de mettre en évidence 46 composés dont trois sont majoritaires et qui laissent supposer une composition typique de l’espèce tunisienne par rapport aux autres lentisques du pourtour méditerranéen. Parallèlement aux composés volatiles, l’extrait butanolique et les oligomères flavoniques totaux (OFT) ont été étudiés. Douze composés purs ont été obtenus et identifiés. Il s’agit de l’acide gallique, du benzoate de méthyle, de l’afzéline, la myricitrine, la 3-O-rutinosyl-myricétine, l’arbutine, le b-glucopyranosyl orcinol, du para-hydroxybenzoate de b-glucopyranose, de l’acide 3,5-O-digalloyl quinique, du 3,5-O-digalloyl-a-quinate de méthyle, du (1S,4R,6S)-1,8-epoxy-p-menthan-6-yl-O-b-glucopyranoside et de l’acide 3, 4, 5-trihydroxy-hexylidène acétique. Ainsi ce travail a permis de compléter l’analyse phytochimique des feuilles de P. lentiscus de Tunisie. Un lien a pu être établi entre ses activités anti-inflammatoires et son utilisation en médecine traditionnelle. De plus, d’autres activités ont été démontrées pour la première fois pour cette plante ouvrant ainsi de nouvelles perspectives quant à l’utilisation des extraits de cette plante comme phytomédicament.

Mots Clés : Pistacia Lentiscus

Présentation (SUDOC)

Page publiée le 16 janvier 2014, mise à jour le 20 février 2017