Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2012 → PPCR-Niger - projet de développement de l’information et de la prospective climatiques PDIPC

2012

PPCR-Niger - projet de développement de l’information et de la prospective climatiques PDIPC

Niger

Groupe de la Banque Africaine de Développement

Titre : PPCR-Niger - projet de développement de l’information et de la prospective climatiques PDIPC

Pays : Niger

Référence : P-NE-CZ0-001

Date d’approbation : 24/09/2012
Date de démarrage : 24/09/2013

Agence d’implémentation : MINISTERE DE L ’ECONOMIE ET DES FINANCES

Description
Le projet de développement et de la prospective climatique au Niger permettra aux décideurs, organisations et populations exposées aux risques climatiques d’obtenir des informations et produits appropriés et utilisables basés sur l’amélioration du système national d’observation du climat, les résultats de la recherche et l’optimisation des sorties de modèles et procéder par la même au renforcement du dispositif national d’alerte précoce Il est articulé autour de quatre composantes : (i) Acquisition de données climatiques et mise en place des réseaux d’observations météorologiques et climatiques ; (ii) Appui à la recherche en matière de modélisation et évaluation de la vulnérabilité ; (iii) Mise en place d’un Dispositif d’Alerte Précoce sur les changements climatiques.

Objectifs
L’objectif global du projet est de générer et diffuser l’information et les produits climatiques et améliorer le dispositif d’alerte précoce en vue d’accroître la résilience climatique des populations les plus vulnérables du Niger. Quant aux objectifs spécifiques, Il est attendu que la mise en œuvre du projet permettra de : 1. Améliorer les projections climatiques ; 2. Renforcer les capacités dans le domaine de la modélisation du climat 3. Valoriser les prévisions climatiques saisonnières et leur application dans les secteurs économiques clés du pays. 4. Contribuer à la sécurité et à l’autosuffisance alimentaire par la prise en compte des informations météorologiques et climatologiques. 5. Diminuer les impacts des phénomènes extrêmes associés à la variabilité et aux changements climatiques.

Bénéficiaires
La promotion de la résilience exige de dépasser les seules considérations des aléas et évènements extrêmes pour aller vers l’identification, l’évaluation et la hiérarchisation des vulnérabilités face à des aspects bien précis des changements climatiques. Le projet permettra de développer la capacité d’anticiper et de faire face en mettant en œuvre des mesures d’adaptation pratiques, efficaces et hautement prioritaires. Ces mesures viseront la production de données climatologiques fiables pouvant donner naissance à des produits utiles pour les intéressés qui pourront s’en servir pour élaborer des stratégies et plans d’adaptation. Le projet développera également des informations météorologiques pour la mise en œuvre d’un régime d’assurance couvrant les risques climatiques pour les agriculteurs, et une plate-forme qui peut être utilisé pour une vaste gamme d’applications Au niveau du dispositif national d’alerte précoce, la valeur ajoutée du projet sera l’intégration de la dimension des changements climatiques dans le système actuel permettent ainsi une évaluation et une gestion constantes des risques liés au climat avec pour but final la protection des personnes et biens.

Coûts
Total  : UAC 8,420,880
1 UAC = 1,5090 USD (May 2013)

Groupe de la Banque Africaine de Développement

Page publiée le 17 janvier 2014, mise à jour le 22 mai 2019