Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Maroc → 2013 → Contribution à la lutte contre la dégradation du couvert forestier et à la régénération des sols dégradés dans le Haut Atlas, à travers la préservation, l’amélioration et la valorisation du noyer, pilier de la biodiversité et de l’économie locale, et à travers un processus de renforcement des capacités et d’appui au développement d’activités génératrices de revenus (Maroc)

2013

Contribution à la lutte contre la dégradation du couvert forestier et à la régénération des sols dégradés dans le Haut Atlas, à travers la préservation, l’amélioration et la valorisation du noyer, pilier de la biodiversité et de l’économie locale, et à travers un processus de renforcement des capacités et d’appui au développement d’activités génératrices de revenus (Maroc)

Maroc

Pays : Maroc

Numéro projet : MOR/SGP/OP5/Y2/STAR/LD/13/07

Domaine : Land Degradation

Durée : 2013-2015

Bénéficiaires : Fondation du Haut Atlas

Présentation
Le projet concerne un vaste territoire composé, de 5 Communes Rurales de la Province Al Haouz, situées dans le Massif du Haut Atlas, au cœur des zones protégées (Parc National du Toubkal) : Ijoukak, Ighil, Imegdal, Ouirgane, Asni. Le cœur du projet est le Douar Tadmamt (300 habitants / Commune Rurale d’Asni), où sera installée la pépinière, à partir de laquelle le projet rayonnera sur le territoire, touchant un bassin de vie d’environ 20 000 habitants.
Le projet cherche à apporter des éléments de réponse, en appuyant le développement d’une filière durable (le noyer), qui permettra à moyen terme de régénérer le couvert végétal, de lutter contre la dégradation des sols, tout en favorisant l’émergence d’une source durable de revenus pour les populations.
Le projet interviendra autour de trois axes :
1. Une pépinière communautaire de production du noyer sera aménagée (extension de 0.4 ha), et 150 000 plants de noyer y sont produits, à partir d’un travail de bouturage qui permettra d’améliorer la variété locale de noyer (amélioration de la résilience et de la productivité). Un plan de gestion durable de la pépinière sera défini, incluant un plan de diffusion des plants sera défini, de manière participative et transparente en concertation avec les partenaires et les communautés, et un plan de gestion de la pépinière
2. Le projet permettra également de renforcer les capacités locales dans le domaine de la gestion des vergers et de la nuciculture, à travers l’appui et la promotion de la taille des vergers, la mobilisation des femmes en vue de la réduction des prélèvements forestiers
3. Le projet accompagnera également les communautés en vue de la valorisation à long terme des produits du noyer, à travers l’appui à la création d’une coopérative, à l’identification des niches et au lancement d’activités de transformation, et à la labellisation de la filière (ECOCERT)

Caractéristiques et résultats
Le projet s’inscrit totalement dans les stratégies des partenaires institutionnels au niveau local, régional et national. Au niveau local, le projet permettra de renforcer l’implication des élus des Communes dans le domaine de l’arboriculture et de la lutte contre la dégradation des sols et du couvert forestier. A travers un processus de plaidoyer et d’information des Communes, le projet vise la dissémination à plus grande échelle de ces approches dans l’ensemble des villages de la région. D’autre part, le projet contribue aux objectifs du Parc National du Toubkal, qui sont de protéger la biodiversité et l’environnement, tout en assurant une amélioration durable des conditions de vie locale. Enfin, l’implication de partenaires nationaux donne au projet un large potentiel d’influence des stratégies, et un fort potentiel de réplication. Les Eaux et Forêts ont notamment prévu la réplication de ce modèle de pépinière communautaire dans d’autres Parcs Nationaux (Tazeka, Ifrane, AL Hoceima).

Financement
Grant Amount : US$ 50,000.00
Co-Finanshing in-Kind : US$ 55,485.00

GEF Small Grants Programme

Page publiée le 27 janvier 2014, mise à jour le 24 mai 2018