Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Maroc → 2013 → Contribution à la gestion durable de l’Acacia et des Oasis de la Commune de Fam El Hisn à travers la relance de la transhumance, la gestion conservatoire des sols et des eaux et le reboisement (Maroc)

2013

Contribution à la gestion durable de l’Acacia et des Oasis de la Commune de Fam El Hisn à travers la relance de la transhumance, la gestion conservatoire des sols et des eaux et le reboisement (Maroc)

Maroc

Titre : Contribution à la gestion durable de l’Acacia et des Oasis de la Commune de Fam El Hisn à travers la relance de la transhumance, la gestion conservatoire des sols et des eaux et le reboisement (Maroc)

Pays : Maroc

Numéro projet : MOR/SGP/OP5/Y2/STAR/BD/13/12

Domaine : Biodiversity

Durée : 2013-2015

Bénéficiaires : Association Tagadirt

Présentation
Le projet concerne la commune de Fam El Hisn de la province de Tata, située dans la zone du Bas Draa, regroupant plus de 7000 habitants. Il s’agit d’une vaste région s’étendant du versant sud de l’Anti-Atlas jusqu’aux abords de la vallée du Draa. Le projet vise à créer une dynamique locale autour de la conservation de la biodiversité oasienne, la réduction de la dégradation du couvert végétal, notamment de l’Acacia (espèce spécifique et endémique du Maroc) et l’amélioration des conditions socio-économiques locales. Il mobilisera la communauté des agriculteurs et des transhumants de Fam El hisn autour du maintien de l’activité agricole et d’élevage, la restauration des ressources naturelles, notamment l’eau, les parcours et la forêt, à travers une gestion conservatoire, basée sur une approche d’agro-écologie.

Les principaux axes du projet sont les suivants :
1. Relance des pratiques ancestrales durables de conservation du couvert végétal (transhumance et mise en défens communautaire « Agdal ») à travers la mise en place d’un mécanisme financier d’incitation à la gestion durable des parcours.
2. Renforcement des pratiques agropastorales et de gestion conservatoire des eaux et des sols auprès de la population locale
3. Mise en place d’un programme de formation à la gestion durable de l’eau et aux pratiques agro-pastorales durables au profit des agriculteurs : techniques de production durables des cultures, cultures résilientes, gestion raisonnée des ressources en eau, approche durable du pastoralisme, pratiques ancestrales et durables de gestion de l’eau (micro-captages)
4. Mise en place d’actions d’aménagements durable des terres (plantation des rejets de palmier dattier, nettoyage des touffes, mise en défens d’un périmètre collectif pour la régénération de l’Acacia, irrigation pilote goutte-à-goutte, reboisement, taille des arbres et production de fourrage alternatif)

Caractéristiques et résultats Le projet jouera un rôle important pour l’influence des politiques locales en matière de protection de l’environnement, de mise en place de programmes de protection et de sauvegarde de l’Acacia et de création de nouvelles activités génératrices de revenus basées sur la gestion durable des ressources naturelles dans les domaines de l’agriculture, le pâturage et la transhumance. A cet effet, l’association organisera régulièrement des réunions d’information sur les résultats du projet et son approche d’intervention au profit des acteurs locaux : commune, DPA, Eaux et Forêts, associations locales… Le projet préconise également une approche d’intervention basée sur la participation et la concertation avec l’ensemble des acteurs concernés. Cette approche permettra d’enrichir et d’inspirer les autres acteurs en matière de gestion durable des richesses environnementales.

Financement
Grant Amount : US$ 50,000.00
Co-Finanshing Cash : US$ 18,220.00
Co-Finanshing in-Kind : US$ 33,855.00

GEF Small Grants Programme

Page publiée le 27 janvier 2014, mise à jour le 24 mai 2018