Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Maroc → 2013 → Contribution à la promotion des énergies renouvelables et des métiers verts à travers l’introduction du solaire pour l’éclairage domestique de foyers pilotes de la commune rurale de Tiglit et le renforcement des capacités des jeunes ruraux dans le domaine des énergies alternatives (Maroc)

2013

Contribution à la promotion des énergies renouvelables et des métiers verts à travers l’introduction du solaire pour l’éclairage domestique de foyers pilotes de la commune rurale de Tiglit et le renforcement des capacités des jeunes ruraux dans le domaine des énergies alternatives (Maroc)

Maroc

Titre : Contribution à la promotion des énergies renouvelables et des métiers verts à travers l’introduction du solaire pour l’éclairage domestique de foyers pilotes de la commune rurale de Tiglit et le renforcement des capacités des jeunes ruraux dans le domaine des énergies alternatives (Maroc)

Pays : Maroc

Numéro projet : MOR/SGP/OP5/Y2/STAR/CC/13/11

Domaine : Climate Change Mitigation

Durée : 2013-2015

Bénéficiaires : Association ADARK du développement et coopération

Présentation
Le projet concerne 6 localités de la commune de Tiglit, située au sud du Maroc à 80 km de la ville de Guelmim. La commune compte une population estimée à 1129 habitants, qui vit essentiellement de l’élevage, l’agriculture, l’artisanat et le tourisme. Il s’agit d’une zone aride dont les conditions climatiques impactent fortement le milieu naturel et les activités humaines (crues et inondations, sécheresse...). La couverture du Réseau National de l’Electricité est très faible dans la zone. Compte tenu du fort enclavement de la zone, le coût d’investissement pour le raccordement de la population au réseau électrique est très élevé. Afin de subvenir à leurs besoins en électrification, la population de la zone recourt à l’utilisation massive du bois de feu et du charbon comme source d’énergie pour la cuisson et l’éclairage. La population utilise également des bougies et des lampes à gaz ou à pétrole pour l’éclairage. Ces différents modes d’éclairage traditionnel engendrent une forte pression sur le couvert végétal et contribuent aux émissions de CO2, résultant de la combustion incomplète des matériaux et de la mauvaise qualité des équipements utilisés.

Le présent projet répond à cette problématique et vise à promouvoir l’énergie solaire, en tant qu’énergie propre et renouvelable, pour l’éclairage domestique des foyers enclavés de la commune de Tiglit. La zone du projet étant très ensoleillée, l’énergie solaire constitue une très bonne alternative pour le renforcement des services de base et la protection de l’environnement.

Les principales composantes du projet sont : 1. Dimensionnement et équipement de 20 foyers pilotes en kits solaires destinés à l’éclairage domestique 2. Promotion des métiers verts dans le domaine des énergies renouvelables à travers le renforcement des capacités des jeunes oasiens en matière de maintenance et d’entretien 3. Mise en place d’un système d’évaluation de l’efficacité de l’utilisation du solaire pour l’éclairage domestique des zones enclavées. 4. Information des acteurs locaux sur la valeur ajoutée de l’utilisation de l’énergie solaire pour l’éclairage domestique et initiation d’une dynamique de réplication du projet

Financement
GEF Small Grants Programme) : US$ 18,000.00
Co-Finanshing Cash : US$ 18,808.05
Co-Finanshing in-Kind : US$ 4,702.02

GEF Small Grants Programme

Page publiée le 27 janvier 2014, mise à jour le 24 mai 2018