Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Sénégal → Projet de reconstitution de biotopes, d’écosystèmes de mangroves et de restauration des sols salés dans l’île de Niodior dans la Réserve de Biosphère du Delta du Saloum (Sénégal)

2013

Projet de reconstitution de biotopes, d’écosystèmes de mangroves et de restauration des sols salés dans l’île de Niodior dans la Réserve de Biosphère du Delta du Saloum (Sénégal)

Sénégal

Titre : Projet de reconstitution de biotopes, d’écosystèmes de mangroves et de restauration des sols salés dans l’île de Niodior dans la Réserve de Biosphère du Delta du Saloum (Sénégal)

Pays : Sénégal

Numéro projet : SEN/SGP/OP5/Y3/STAR/CC/13/04

Domaine : Climate Change Mitigation

Durée : 2013-2015

Bénéficiaires : Fédération Locale de Groupement d’Intérêt Economique et Comité de Plage de Niodior

Présentation
Le projet de reconstitution du biotope des écosystèmes de mangrove et de récupération de terres salées a pour but, d’améliorer les capacités d’adaptation aux changements climatiques des populations de Niodior. Ces changements globaux affectent grandement la dynamique des écosystèmes de mangrove, par la destruction des habitats et des nurseries, réduisant ainsi, leur capacité de production (poissons et crustacés) base de l’alimentation des populations de l’ile de Niodior et source de revenus pour d’autres.
Ainsi, la restauration de la mangrove par le reboisement et une sensibilisation accrue aux services rendus par cet écosystème de mangrove pourrait aider à limiter la pression sur cette ressource fragile, favorisant ainsi la reconstitution du biotope.
Un regarnissage des anciennes plantations est également prévu dans ce projet, afin d’augmenter le capacité de production de cet écosystème et lui permettre de jouer pleinement le rôle de barrière naturel dans un contexte de changement climatique.
Ce projet s’oriente aussi vers la récupération de terres salées suite à une salinisation accrue, rendant impropres des hectares de terres à la riziculture, une activité jadis pratiquée par les femmes dans la zone.

Objectifs du projet Ce projet vise principalement à reconstituer le biotope des écosystèmes de mangrove et la récupération de terres salées impropres à l’agriculture.

Résultats attendus
Les résultats attendus de ce projet sont : _ dix(10) hectares de mangrove sont reboisés et entretenus pour la recomposition d’habitats à long terme ;
Des vasières dégradées sont repeuplées et recolonisés par les oiseaux d’eau et les espèces marines
Les populations de Niodior et des îles sont très bien informées et sensibilisées sur la gestion durable des écosystèmes de mangrove
L’importance de l’écosystème mangrove est bien perçue par les populations de Niodior qui assureront par la suite sa protection.
Les populations locales, surtout les jeunes seront régulièrement impliqués aux campagnes de reboisement de la mangrove.
Les périmètres de mangrove reboisés contribueront à l’adaptation aux changements climatiques par la fixation du gaz carbonique (séquestration carbone).
Les aménagements sur les sites (digues) permettront une récupération des dizaines d’hectares de terres salées et freineront l’avancée de la langue salée

Financement
Grant Amount (GEF) : US$ 45,290.00
Co-Finanshing Cash : US$ 33,810.00
Co-Finanshing in-Kind : US$ 15,455.00

GEF Small Grants Programme

Page publiée le 29 janvier 2014, mise à jour le 1er mai 2018