Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Mali → Conservation/restauration concertées de la biodiversité de la commune rurale de Baya (Mali)

2005

Conservation/restauration concertées de la biodiversité de la commune rurale de Baya (Mali)

Mali

Titre : Conservation/restauration concertées de la biodiversité de la commune rurale de Baya (Mali)

Pays : Mali

Numéro projet : MLI/05/01 MALI-2000

Durée : 2005-2007

Bénéficiaires : MALI-2000

Présentation
Ce projet porte sur des activités de restauration et de conservation des espèces végétales autochtones et animales sauvages en voie de disparition dans la commune de Baya. Ces activités sont issues des conclusions et recommandations d’une mission d’identification de projet effectuée par les autorités communales et les population de la commune dans la recherche de solutions aux graves problèmes de dégradation des sols, des ressources végétales et à l’effondrement des berges du lac de retenue de Sélingué communiquant avec le Sanikarani un des principaux affluents du Fleuve Niger.

Objectifs Spécifiques : Appuyer les communautés défavorisées dans leur lutte pour l’autosuffisance et la sécurité alimentaire ; Renforcer les capacités d’autogestion des populations pour une prise en charge de leur propre développement ; Appuyer les populations dans la lutte contre la désertification par une gestion rationnelle des ressources naturelles ; Susciter une prise de conscience des populations sur la problématique population-développement et appuyer les initiatives locales ; Promouvoir une intégration adaptée et durable de la femme dans le processus de développement économique et social ; Contribuer à l’émergence d’une société civile dynamique

Project Characteristics and Results
Résultats attendus : les écosystèmes sont préservés pour une utilisation durable des ressources naturelles ; la zone du projet est sécurisée contre les dégradations causées par l’homme ; apparition de nouvelles espèces animales et végétales qui étaient menacées de disparition ; accroissement du nombre d’espèces végétales et animales dans la zone protégée ; l’exploitation des ressources de la forêt se fait désormais suivant la convention signée par les populations de la zone du projet ; le projet est une source de mobilisation des populations en faveur de la protection de la diversité biologique ; initiation d’un début d’écotourisme dans la forêt de Konkoliba ; accroissement du revenu des femmes

Financement
Grant Amount (GEF Small Grants Programme) : US$ 49,421.52
Co-Financing Cash : US$ 3,881.00
Co-Finanshing in-Kind : US$ 13,417.00

GEF Small Grants Programme

Page publiée le 4 février 2014, mise à jour le 8 juin 2018