Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Sénégal → Accompagnement au développement de la communauté rurale de Sakal (Sénégal)

2008

Accompagnement au développement de la communauté rurale de Sakal (Sénégal)

Sénégal

Titre : Accompagnement au développement de la communauté rurale de Sakal (Sénégal)

Pays : Sénégal

Dates : 2008

Partenaires : Communauté Rurale de Sakal/Collectivité territoriale française : Malemort sur Corrèze

Contexte
Distant de 25 kilomètres de la ville de Louga, Sakal, village central de 2200 habitants, est chef lieu de la communauté rurale et de l’arrondissement où se trouve la sous- préfecture. La Communauté rurale de Sakal compte 133 villages et comprend toutes les ethnies du Sénégal avec une majorité de Wolof (70%) et de Peulh (29 %). La population est estimée en 2011 à 28 232 habitants (Données du Plan de Développement Local). La densité de population est de 54,71 habitants/km2.
Les principales activités économiques reposent principalement sur : l’agriculture, première activité de la Communauté Rurale est la principale source de revenus des familles, autre pilier de l’économie, l’élevage apporte un complément de revenus à un grand nombre d’agriculteurs, le commerce est une activité qui se développe.
Le climat est de type sahélien avec deux saisons : l’hivernage avec des pluies pendant 2 à 3 mois (Juillet, août, septembre) et une longue saison sèche de 9 mois. Des écarts importants de température avec une moyenne annuelle qui varie de 24 à 40°. La pluviométrie est inégalement répartie dans le temps et sur le territoire communautaire. Les précipitations sont faibles de l’ordre de 380 mm d’eau avec en moyenne 20 jours de pluie par an.
La communauté rurale de Sakal est dépourvue de cours d’eau. Ses ressources souterraines en eau sont également limitées. La nappe phréatique est salée à l’exception d’une mince bande située dans la zone ouest. Les 2 nappes de la majeure partie du territoire sont saumâtres et pratiquement inexploitables pour la satisfaction des besoins en eau potable de bonne qualité, ce qui explique l’inexistence de forage avant 2008.

Objectifs
Améliorer les conditions de vie des populations de la communauté rurale de Sakal : - en accompagnant la mise en place de services locaux, ; - en adaptant les techniques partagées par tous ; - en favorisant l’émergence d’une organisation locale.

Description du projet
Trois actions prioritaires sont définies à partir des besoins des populations :
Action 1 : Accès à l’eau potable et exploitation des équipements
Action 2 : Electrification
Action 3 : Centre social des femmes

Raccorder 10 villages de la communauté rurale de Sakal au réseau du Lac de Guiers afin de permettre aux populations de se ravitailler en eau potable. Permettre à 1035 habitants d’accéder aux points d’eau collectifs installés dans les 10 villages.

Mise en œuvre du projet
Maître(s) d’œuvre du projet : Communauté rurale de Sakal
Maître(s) d’ouvrage du projet : Malemort sur Corrèze
Bénéficiaire(s) du projet : La population des villages nouvellement raccordés au réseau de distribution d’eau potable ; Les agents de santé communautaire ; Les femmes et les groupements de promotion féminine

Coût total de l’opération : 310 500 euros

Atlas français de la coopération décentralisée

Page publiée le 10 février 2014, mise à jour le 26 avril 2018