Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Sénégal → AICHA : Programme d’Appui aux Initiatives des Collectivités locales pour l’Hydraulique et l’Assainissement en région de Saint-Louis (Sénégal)

2012

AICHA : Programme d’Appui aux Initiatives des Collectivités locales pour l’Hydraulique et l’Assainissement en région de Saint-Louis (Sénégal)

Sénégal

Titre : AICHA : Programme d’Appui aux Initiatives des Collectivités locales pour l’Hydraulique et l’Assainissement en région de Saint-Louis (Sénégal)

Pays : Sénégal

Lieu : Bokhol et Mbane (département de Dagana) et de Ndiayene Pendao (département de Podor)

Dates : 2012

Partenaires : AE Adour-Garonne Toulouse ; ARD Saint Louis ; GRET Nogent sur Marne ; Le Partenariat Saint Louis ; Le Partenariat Lille ; Région Midi-Pyrénées Toulouse ; SEDIF Paris

Contexte
Le projet « Aicha » s’inscrit dans un programme global d’accès à l’eau potable (Aicha). Il cible plus spécifiquement les communautés rurales de Bokhol et Mbane (département de Dagana) et de Ndiayene Pendao (département de Podor). Le projet interviendra dans 24 localités réparties dans ces trois communautés rurales. Ces collectivités sont particulièrement affectées par le manque d’accès à l’eau potable et aux infrastructures d’assainissement.
Utilisant l’eau du fleuve pour répondre à leurs besoins quotidiens, les ménages sont très vulnérables aux maladies hydriques. Les filles en âge d’aller à l’école vivent une grande pénibilité dans les corvées d’eau. Le personnel des écoles et des établissements de santé se maintient difficilement dans les villages où les services d’assainissement et d’eau font défaut.

Description de l’action
1. Un volet eau potable qui desservira 18 000 habitants avec : (1) des extensions de réseaux à partir des stations de potabilisation déjà existantes (Ariwélé, Bokhol vers Dar Es Salam, Bokhol vers Diala Waly et Madina Diobol, Ndiayene Pendao et Mbane) et du château d’eau relai de Diaglé ; (2) une extension de capacité de production de la station de potabilisation de Bokhol (photo ci-dessous) qui passera de 10m3/h à 20m3/h en vue de satisfaire la demande accrue par les extensions. La technologie de décantation, filtration, désinfection est maîtrisée par les partenaires du projet. Etant donnée les taux de salinité des eaux souterraines, seuls les transferts d’eau de surface préalablement traitée seront mis en œuvre et aucun puits ni forage ne sera réalisé ; (3) les extensions de réseaux comporteront des installations de bornes fontaines (1 borne fontaine pour 300 habitants) et des branchements domestiques qui seront subventionnés pour favoriser l’équipement des ménages en robinets ; (4) un raccordement des lieux publics aux réseaux d’eau potable.
2. Un volet assainissement qui bénéficiera à 18 000 habitants avec : (1) des installations de latrines dans les centres de santé, les écoles et les marchés. (2) L’assainissement de ces lieux publics se fera selon les plans types promus par les normes nationales et permettant un accès à un service hygiénique amélioré et adapté selon le type du lieu public, sa fréquentation et son mode d’accès à l’eau.
3. Un volet formation à l’hygiène et à la santé dont bénéficieront 2 000 élèves et 20 000 habitants.

Une politique de renforcement des capacités de gestion des services et de maîtrise d’ouvrage locale est prévue à l’échelle régionale avec en appui une politique régionale pertinente pour l’accès durable à l’eau et à l’assainissement, adoptée par toutes les collectivités territoriales de la région.

Financeurs : Région Midi-Pyrénées ; Agence Régionale de Développement ; Agence de l’eau Adour Garonne ; Agence de l’eau Seine Normandie ; Conseil régional de Saint Louis, collectivités locales et usagers ; Région Nord-Pas de Calais

Budget Global  : 1.364.239 €

Programme Solidarité Eau (pS-Eau)

Page publiée le 15 février 2014, mise à jour le 30 avril 2018