Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Mali → Programme concerté de renforcement de l’accès et de la gestion locale de l’eau et de l’assainissement sur les cercles de Nioro, Diéma et Douentza (Mali)

2010

Programme concerté de renforcement de l’accès et de la gestion locale de l’eau et de l’assainissement sur les cercles de Nioro, Diéma et Douentza (Mali)

Mali

Titre : Programme concerté de renforcement de l’accès et de la gestion locale de l’eau et de l’assainissement sur les cercles de Nioro, Diéma et Douentza (Mali)

Pays : Mali

Dates : 2010

Partenaires : AE Seine-Normandie Nanterre ; AJUKOBY Bures sur Yvette ; CG 91 Evry ; CJ Chilly Mazarin / Diéma Chilly Mazarin ; Essonne Sahel Bures-sur-Yvette ; Fondation Poweo Paris ; Les amis du jumelage Marolles en Hurepoix - Lakamané Marolles en Hurepoix ; MAE Paris ; Mairie de Chilly Mazarin SIARCE Corbeil-Essonnes ; Trans Aide Draveil Sandaré Draveil

Contexte
Les partenaires du réseau de coopération Essonne / Diéma - Douentza - Nioro-du-Sahel ont souhaité mettre l’accent sur l’amélioration de la maîtrise d’ouvrage, de la gouvernance et du suivi des projets

Objectifs
Le programme concerté de renforcement de l’accès et de la gestion de l’eau et de l’assainissement 2011-2013 vise spécifiquement : La mise en place d’une gouvernance, de procédures et d’outils de suivi des projets eau et assainissement ; La conduite d’opérations pilotes ciblées (réalisation, mesures d’accompagnement) permettant : l’amélioration concrète de l’accès aux services eau et assainissement , l’acquisition ou le renforcement de compétences, à partager et valoriser au sein du réseau d’acteurs mobilisés (ex. projet d’assainissement de la ville de Diéma) ; L’organisation d’activités de sensibilisation sur la question de l’eau et de l’assainissement.
Tous les projets seront menés sous maîtrise d’ouvrage de la collectivité malienne concernée, laquelle pourra la déléguer à une intercollectivité ou à un opérateur dans les conditions prévues par la loi malienne. La gestion des équipements sera confiée aux différents types de comités prévus par la loi en fonction des lieux d’implantation des projets : associations d’usagers, comités de gestion scolaire, associations pour la santé communautaire (ASACO).

Description de l’action
Volet 1. La mise en place d’une gouvernance, de procédures et d’outils de suivi des projets eau et assainissement Ce programme propose de développer, dans le cadre d’un réseau des dynamiques multi acteurs (associations, collectivités, migrants, usagers), la thématique de l’eau et de l’assainissement. Il s’agit de favoriser une meilleure coordination des projets, d’améliorer la mutualisation des outils et ressources techniques et documentaires et de capitaliser les expériences et pratiques. Les structures de gestion s’en trouveront renforcées, les équipements pérennisés.
Volet 2. Les opérations pilotes
a/ Projets d’amélioration de l’accès à l’eau et à l’assainissement dans les services publics gérés par les collectivités (santé, éducation) : Réalisation de 11 forages dans 11 établissements scolaires des trois cercles ; Raccordement d’équipements scolaires et socio-sanitaires à des AEP existantes (création de bornes fontaines pour 4 projets) ; Construction de 5 blocs de latrines
b/ Projets d’amélioration de l’accès à l’eau et à l’assainissement en zone urbaine. Rénovation et amélioration du débit de l’AEP de la commune de Diéma (Partenariat Chilly-Mazarin/Diéma)
c/ Projets d’amélioration de l’accès à l’eau potable dans des zones périurbaines et des villages (4 AEP, un puits à grand diamètre)
d/ Expérience pilote en matière d’assainissement dans la commune urbaine de Diéma. Partenariat Chilly-Mazarin/Diéma
Volet 3. Activités de sensibilisation

Bénéficiaires : 65 000 bénéficiaires directs

Financeurs : Agence de l’eau Seine-Normandie ; Conseil général de l’Essonne ; Ministère des affaires étrangères ; Collectivités françaises ; Collectivités maliennes ; Syndicats ; Comités de jumelage, associations ; Fondation Powéo

Budget Global  : 813.000 €

Programme Solidarité Eau (pS-Eau)

Page publiée le 16 février 2014, mise à jour le 5 juin 2018