Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Maroc → 2013 → Etudes pour la faisabilité d’une épuration des eaux usées du centre urbain de Aïn Jemaa (Maroc)

2013

Etudes pour la faisabilité d’une épuration des eaux usées du centre urbain de Aïn Jemaa (Maroc)

Maroc

Titre : Etudes pour la faisabilité d’une épuration des eaux usées du centre urbain de Aïn Jemaa (Maroc)

Pays : Maroc

Dates : 2013

Partenaires : AE Seine-Normandie Nanterre ; SIAAP Paris

Contexte
La commune rurale d’Aïn Jemaa est située à 143 km de la capitale politique de Maroc, Rabat et à 35 km de Meknès, 6ème ville du Maroc.. Sa population est estimée à 13 146 habitants en 2010 dont 3 394 basés dans le centre urbanisé d’Aïn Jemaa.

Objectifs
Permettre de confirmer la faisabilité d’une station d’épuration pour le centre bourg et réaliser les études préalables. Ce volet d’assainissement collectif de la commune sera complété prochainement par la mise en oeuvre d’un programme d’assainissement non collectif pour les hameaux isolés de la commune (environ 10 000 habitants).

Description de l’action
Dans le contexte rural marocain, les procédés fosse septique, lits bactériens et traitement mécaniques ne sont pas les plus pertinents et ne présentent pas des conditions d’exploitation durables :fosse septique : non adaptée pour une capacité largement supérieur à 50 EH ; lits bactériens et traitement mécaniques : trop chers et trop complexes d’entretien

Le lagunage est actuellement l’option technique vulgarisée pour les villes secondaires du Maroc. Néanmoins, les communes rurales ne bénéficient pas de recommandations spécifiques de la part de l’Etat marocain quant aux systèmes d’assainissement à construire.

L’objectif de ce projet pilote est donc d’évaluer la pertinence des filtres plantés de roseaux (FPR) pour l’épuration des eaux usées de petites collectivités rurales marocaines. L’implication de l’ONEE dans la réalisation du projet et les fonctions du Maire de Aïn Jemaa - également conseiller technique auprès du Ministère de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement- permettraient d’intégrer à terme la démarche engagée et cette technique d’épuration innovante pour le Maroc dans les documents nationaux de référence.

Budget Global  : 50.000 €

Programme Solidarité Eau (pS-Eau)

Page publiée le 16 février 2014, mise à jour le 24 mai 2018