Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Maroc → 2006 → Accès à l’eau et au développement économique et social de Jemb Tor, Ben Saddou et Ouled Amer/Tirnest, villages du Moyen Atlas au Maroc

2006

Accès à l’eau et au développement économique et social de Jemb Tor, Ben Saddou et Ouled Amer/Tirnest, villages du Moyen Atlas au Maroc

Maroc

Pays : Maroc

Dates : 2006 : 18 mois

Contexte

Le Moyen Atlas (Maroc oriental) est une région montagneuse où nombre de villages (douars) isolés connaissent des problèmes liés au manque d’eau et auxquels les communes rurales ont du mal à répondre. Dans la commune d’Ain Cheggag (province de Séfrou), le village de Ben Saddou (environ 2000 hab.) disposait d’un château d’eau alimenté par relevage depuis un forage éloigné, offrant un approvisionnement insuffisant, aléatoire et coûteux. Le village de Jemb Tor (environ 1200 hab.) disposait d’un seul forage, totalement insuffisant. Dans la commune d’El Orjan (province de Missour), Ouled Amer, un des 5 douars du village de Tirnest (400 hab.) n’avait accès qu’à une source de très faible débit.

Objectifs

Le programme pour les 3 villages concernés, vise à apporter un début de réponse aux problématiques suivantes : risques majeurs de santé publique du fait de l’usage généralisé d’une eau non traitée ; difficultés pour l’Etat d’assurer le financement d’un service d’eau potable et d’assainissement dans les zones les plus enclavées du pays ; dégradation des ressources familiales du fait des difficultés d’irrigation des cultures et d’abreuvement du bétail ; dégradation des conditions de vie, facteur d’émigration clandestine.

Description de l’action

Le programme comprend 2 volets :
un volet "technique" : réalisation d’un forage propre à Ben Saddou, d’un ensemble forage et château d’eau à Jemb Tor, et d’un puits et un réservoir à Ouled Amer ;
un volet "accompagnement éducatif et social" : promotion des femmes aux responsabilités de gestion de l’eau, éducation sanitaire avec la prévention des maladies et la protection de l’eau, formation de 3 maintenanciers des installations AEP, appui au développement économique à travers une offre de conseil en production agricole aux agriculteurs.

Pour chaque site, une convention de partenariat précise les engagements des partenaires techniques et financiers.

Financeurs : Agence de l’eau Loire Bretagne ; Conseil Général d’Ile et Vilaine ; Agence des micro-projets L’ORME ; Services marocains de l’équipement ; Communes d’Ain Cheggag et d’El Orjan  ; populations locales

Budget Global  : 109.419 €

Pour plus d’information lien vers le site de Programme Solidarité Eau (pS-Eau)

Page publiée le 17 février 2014, mise à jour le 8 août 2014