Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Mauritanie → Eau Potable à Keur Macene (Mauritanie)

1992

Eau Potable à Keur Macene (Mauritanie)

Mauritanie

Titre : Eau Potable à Keur Macene (Mauritanie)

Pays : Mauritanie

Dates : 1992

Contexte
La population de la commune de KEUR MACENE est d’environ 8 000 habitants, dispersés en petits hameaux ou campements sur près de 40 Km. Les 2 villages principaux, distants de 3 Km, ont au total 3 000 habitants. Chaque village est lui-même éclaté en hameaux ; chacun de ceux-ci regroupe le plus souvent une communauté ethnique ou tribale. En général, l’habitat est très dispersé.
La population sédentaire d’origine est wolof ; mais aujourd’hui, la majorité de la population est maure ou haratine. Une partie de ceux-ci sont nomades ou semi-nomades : la majorité dispose d’un habitat fixe (maisons, tentes ou baraques), mais quitte la commune pendant les mois de septembre et octobre, pour fuir les moustiques et les risques d’inondation. Pendant le reste de l’année, une partie des familles se déplace aux environs de KEUR MACENE, pour faire paître les troupeaux. Il y a aussi de grands nomades qui viennent du nord à la fin de la saison sèche, avec leurs troupeaux, notamment de chameaux. La majorité des habitants sont cultivateurs et/ou éleveurs, ou pêcheurs.
A KEUR MACENE, et, plus généralement, dans le delta du fleuve Sénégal, le sous-sol est salé. La seule eau douce disponible toute l’année est celle des marigots, reliés par des canaux au fleuve Sénégal. Depuis la construction des grands barrages de Manatali et de DIAMA et des digues le long du fleuve, ces marigots sont en eau toute l’année. Cette eau de surface permanente a favorisé le développement de l’agriculture (essentiellement riz et maraîchages). Les troupeaux s’y abreuvent. Mais cette eau est polluée par les animaux et les hommes. Elle cause à ceux qui la boivent, des maladies, notamment des diarrhées, particulièrement graves pour les enfants. Elle est d’ailleurs nocive pour le bétail.

Description de l’action
Installation de pompage, de traitement de l’eau d’un marigot et de distribution d’eau potable. Définition du procédé de traitement de l’eau, le choix et la commande des appareils nécessaires. Etude du réseau de distribution initial (2 Km). Fourniture des canalisations, vannes, tuyauteries, etc. (plus de 15 Km actuellement). Equipement éolien qui fournit l’énergie à l’installation. Réservoirs en béton.
KEUR MACENE (l’association villageoise, puis le comité de gestion de la régie de l’eau potable dont les membres sont désignés par le conseil municipal) a défini ses besoins, participé au financement et mobilisé la population qui a creusé les tranchées et posé les canalisation. C’est elle qui gère l’installation.

Financeurs : VERT SAINT DENIS (commune et comité de jumelage-coopération) ; GRET KEUR MACENE (commune et association villageoise) ; Usagers de KEUR MACENE (taxe de branchement eau et électricité ; Ministère français de la coopération ; Caisse française des dépôts et consignation ; Communauté Européenne (F.E.D.) ; U.N.I.C.E.F.

Budget Global  : 418.000 €

Programme Solidarité Eau (pS-Eau)

Page publiée le 17 février 2014, mise à jour le 26 mai 2018