Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Niger → Niger : Protéger l’environnement sur le site de réfugiés de Hamat Tahat

2012

Niger : Protéger l’environnement sur le site de réfugiés de Hamat Tahat

Niger

Titre : Niger : Protéger l’environnement sur le site de réfugiés de Hamat Tahat

Pays : Niger

Lieu : Commune de Banibangou, région de Mopti

Dates : septembre 2012 - novembre 2012

Partenaires locaux : SNV Niger, Islamic Relief

Contexte
Le département de Tillabéry au Niger, à la frontière avec le Mali, a enregistré l’arrivée de nombreux réfugiés dont le nombre s’accroit chaque semaine. Ils sont installés sur un site appelé Hamat Tahat. Début juillet, les réfugiés et retournés étaient au nombre de 5 200 personnes. La forêt autour du site de Hamat Tahat constitue le lieu d’approvisionnement en bois pour les ménages de réfugiés. Les arbres sont abattus pour la préparation des repas, la construction d’abris, la construction de lits, la fabrication d’ustensiles domestiques tels que pilons, mortiers, louches, etc. L’utilisation du bois est quasi quotidienne pour la préparation des repas dans le site ce qui augmente la coupe des arbres. Au moins, 700 ménages utilisent 3 fois par jour le bois de cuisine. La mise en place d’une alternative à l’utilisation massive du bois s’avère donc nécessaire.
Le projet tend à limiter cette consommation excessive de bois via l’utilisation de foyers améliorés afin de protéger le feu du vent. Cela évite que le bois ne se consume trop vite. Cette technique est reconnue comme une méthode de lutte contre la désertification. Elle permet une réduction de la consommation du bois de chauffe.

Objectifs
Objectif général : Sécuriser l’environnement immédiat des villages et sites de réfugiés.
Objectif spécifique : Diminuer l’utilisation du bois domestique aux alentours du site de réfugiés de Hamat Tahat.

Activités
Distribuer aux populations des foyers améliorés fournis par le partenaire local de CARE, SNV Niger ; Promouvoir l’utilisation des foyers améliorés et organiser des séances de sensibilisation aux réfugiés et à la population autochtone sur l’utilisation du foyer amélioré, la protection de l’environnement, la gestion du bois-énergie, la déforestation et ses conséquences ; Mettre en place un mécanisme de maintenance de ces foyers améliorés avec la formation et l’équipement de forgerons locaux ;Sensibiliser les réfugiés et retournés sur les risques de conflits entre communautés autochtones et refugiés que peut entrainer une coupe abusive des arbres.

Bénéficiaires : 13 750 personnes réfugiés et de la communauté hôte

Financeurs : l’Ambassade de France à Niamey

Budget Global  : 18 800 €

CARE France

Page publiée le 20 février 2014, mise à jour le 11 avril 2018