Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Tchad → Tchad : Restaurer les moyens d’existence des familles les plus pauvres

2013

Tchad : Restaurer les moyens d’existence des familles les plus pauvres

Tchad

Titre : Tchad : Restaurer les moyens d’existence des familles les plus pauvres

CARE contribue à restaurer les moyens d’existence des populations les plus affectées par l’insécurité alimentaire dans la région du Wadi Fira.

Pays : Tchad

Lieu : Région Wadi Fira, Biltine (Canton de Gourmaka et Miki Goz)

Dates : juillet 2013 - janvier 2014

Contexte
2,5 millions de personnes sont en situation d’insécurité alimentaire dans la bande sahélienne du Tchad. Les principales causes de cette crise alimentaire sont un manque de pluie, de faibles niveaux de ressources en eau, de mauvaises récoltes, un manque de pâturages et la présence de criquets et d’oiseaux granivores. Le taux d’insécurité alimentaire globale dans la région du Wadi Fira (à l’Est du pays) reste supérieur à la moyenne de la bande sahélienne, et ce malgré des améliorations en 2012 et 2013. CARE souhaite limiter l’impact des périodes de sécheresse et de soudure (juin à octobre). Pour cela, nos interventions au Tchad renforcent l’accès à la nourriture et la protection du bétail, deux ressources qui constituent le capital principal des populations affectées par l’insécurité alimentaire.

Objectifs
Contribuer à la restauration des moyens d’existence et au renforcement de la résilience des familles les plus pauvres de la région du Wadi Fira

Activités
Améliorer la sécurité alimentaire et la résilience des familles bénéficiaires grâce à la mise en place d’activités de transferts monétaires.
1. Mener une campagne d’information auprès des autorités administratives et traditionnelles, des services techniques et de la population sur les modalités de transfert, le rôle des opérateurs privés et l’impact attendu ;
2. Former les représentants communautaires en charge de l’identification des bénéficiaires.
3. Distribuer des coupons en échange de la participation des bénéficiaires à des formations sur les bonnes pratiques en matière d’hygiène, assainissement et de nutrition. Les bénéficiaires peuvent utiliser ces coupons chez des commerçants agréés ou les échanger contre de l’argent.
4. Identifier et former des sentinelles villageoises pour suivre les indicateurs d’alerte précoce de risques de crise alimentaire (assèchement des points d’eau, état des pâturages, départs en transhumance, migration des hommes, etc.) et produire des bulletins trimestriels sur l’évolution de la situation.
5. Mettre en place un système de suivi de l’impact sur les bénéficiaires.

Bénéficiaires : 31 500 bénéficiaires directs (soit 4 500 familles) et 57 320 bénéficiaires potentiels indirects (l’ensemble de la population de la zone agropastoral de la région Wadi Fira) qui pourront mieux anticiper de futures crises alimentaires.

Budget Global  : 700 000€

CARE France

Page publiée le 20 février 2014, mise à jour le 6 avril 2018